AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ahn Yeon HeeAhn Yeon Hee

THE ARROGANT ADMIN;
messages : 169
je suis ici depuis le : 13/06/2010
âge : 29
love status : inexistant
animal de compagnie : un furet: Byul.
mood : mad e.e

Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥ _
MessageSujet: Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥   Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥ EmptyVen 30 Juil - 8:06


S’évader. S’éloigner le plus possible de la communauté étudiante présente à Akiwa. Il fallait le dire, ce n’était pas aussi simple que cela pouvait le paraître. Il y avait toujours un élève pour venir se mettre dans vos pattes, venir vous déranger alors que la seule chose qui importait vraiment, c’était le calme paisible de la salle commune – ce qui ne revient pas vraiment souvent, dans l’antre des rouges. Lorsque le calme emplit la salle, c’est en une dizaine de minutes que la tempête revient, laissant des ravages un peu partout. Des coussins éventrés dans un coin. Un première année qui dort dans un autre. Un canapé renversé, un jeu de carte éparpillé à travers la salle. Qui avait dit que les Yongwang étaient les seuls à grouiller ? Un Ineo qui s’énerve, ce n’est pas forcément beau à voir. Le calme après la tempête ? Aux sous-sols, c’était souvent l’inverse qui se produisait. Et qui venait déranger cette nouvelle quiétude ? Généralement les plus vieux. Ceux qui avaient tendance à s’emporter beaucoup trop rapidement. Les Ineo, les vrais. La raison de tout ce chahut ? Ahn Yeon Hee. Paisiblement assit sur le sofa reversé, la tête penchée vers l’arrière. Les jambes passées par-dessus une jeune fille de première année. Celle-ci semblait exténuée. Normal, puisqu’elle venait de se débattre, probablement pour s’enfuir de l’emprise du plus vieux. « Je ne sais pas où il est. Yeon Hee, lâche-moi ! Raaah, sors dehors, bon dieu, tu finiras par le trouver ailleurs que dans la salle commune !! » Une légère poussée du bout du pied suffit pour la faire rouler. Il regarda la jeune fille se relever, courir pour grimper les escaliers menant aux dortoirs quatre à quatre. Alors il devrait sortir … Ce serait toujours mieux que de rester ici et de se faire passer un savon pour avoir saccagé la salle commune.

Se perdre dans l’école, c’était exactement comme se perdre dans un labyrinthe. On ne savait jamais vraiment quand on allait recroiser quelqu’un, si on allait s’en sortir vivant. D’ailleurs, c’est précisément ce que l’Ineo se demandait. Avait-il bien fait de commencer ses recherches par l’endroit le plus déconseillé ? Parce qu’en faisant le tour d’Akiwa, il aurait facilement pu tomber sur lui. Retrouver quelqu’un, ce n’était pas la chose la plus difficile à faire, après tout. En fait, pour Yeon Hee, c’était plutôt simple. Suffisait de se faire quelque peu menaçant pour demander des informations aux autres. Et normalement, il obtenait ce qu’il voulait. Toutefois, cette fois-ci, c’était légèrement différent. Il devait se débrouiller par lui-même. Sans aucune information qui pourrait l’aider – à part le fait que chercher dehors était une merveilleuse solution. Après tout, il le connaissait comme sa poche. Il se ressemblait tellement. Il ne devait pas être bien loin. Mais pourtant. Pourtant ça ne lui empêcha pas d’aller se perdre. Et en fait, ça lui fit le plus grand bien.

Le soleil est le meilleur ami du voyageur égaré. Il l’aide à s’orienter, à ne pas mourir de froid à l’approche de la nuit. Et pourtant, l’étoile n’est rien de plus qu’une sale traître. Parce que le soleil, il bouge. Et parce qu’à la fin de la journée, il décide bêtement de céder sa place à la lune. Vous l’aurez comprit, le soleil déclinait. S’il ne trouvait pas la sortie au plus vite, il devrait attendre jusqu’au petit matin pour que quelqu’un soit capable de le retrouver. Parce que de toute façon, personne ne remarquerait son absence. Peut-être sa sœur, si elle osait s’aventurer dans la salle commune des rouges et noirs. Ce qui l’étonnerait fortement puisque les deux hommes de sa vie n’y étaient visiblement pas présents. Tourner à gauche, tourner à droite. Le labyrinthe, hein ? Merveilleuse idée qu’il avait eue. Maintenant il commençait à s’en vouloir à mort. Qui serait assez idiot pour venir se promener ici, surtout seul ? Nul autre que lui, bien entendu.

Et puis. Pourquoi est-ce qu’il s’évertuait à le chercher, hm ? Il n’en avait pas la moindre idée. Jae Hyun était son meilleur ami, après tout. L’envie de passer une partie de ses vacances avec lui, peut-être. Ou simplement parce que sa présence lui manquait un peu trop. Yeonnie était loin d’être dépendant affectif, mais dieu, c’était effrayant de voir à quel point la présence de son ami le changeait. Dans sa tête, surtout. C’était … différent d’avant. Peut-être parce qu’il s’assumait un peu plus. Ou peut-être parce qu’au fond, il en avant vraiment envie … Les grands yeux noirs du jeune homme se relevèrent en direction du ciel, fiché contre les dernières lueurs du soleil. « Je n’arriverais jamais à trouver quelqu’un dans ce foutu labyrinthe … » Être perdu ? Non, il ne se l’avouerait jamais. Il avait beaucoup trop de fierté. Ça lui donnerait peut-être le temps de remettre ses idées au clair. Le sorcier laissa ses mains glisser jusqu’aux poches arrières de son jeans, se serrant rapidement en remarquant que sa baguette n’y était plus. Il était pourtant certain de l’y avoir laissée. Et de toute façon, à part causer un carnage dans le labyrinthe – et éventuellement lui tailler un chemin de sortie – elle ne lui servirait probablement à rien. Son pied buta contre un petit caillou, caillou qui percuta un banc de pierre. Hasard ou grande chance ? Il penchait plus pour le hasard. Retrouver son meilleur ami qu’il n’avait pas vu depuis des lustres ? Ça, ça relèverait sûrement du miracle. L’Ineo vint prendre place sur le banc, s’étendant de tout son long, les yeux rivés vers le ciel. Jae Hyun, où es-tu, quand j’ai besoin de toi, hun ? Restait plus qu’à fermer les yeux et attendre que la nuit passe. Et ce n’était que sa première option, parce que oui, il aurait pu bouger pour se sortir d’ici. Mais non. Mettre sa ruse à l’épreuve, c’était bien. Mais risquer de se perdre encore plus et de ne plus revoir personne … Il était téméraire. Mais pas au point de laisser tout le monde tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kang Jae HyunKang Jae Hyun
i

i
messages : 207
je suis ici depuis le : 03/07/2010
love status : Célibataire.
animal de compagnie : Buzzzy, un bébé chat superactif venant de France. Coldford est décédé.
mood : Fatigué, à force.
je me trouve ici : Salle commune.

Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥ _
MessageSujet: Re: Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥   Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥ EmptyJeu 19 Aoû - 5:03

"Mh, j'aimerais bien que tu me lâches, vraiment", lança le brun, alors qu'il tentait de se débarrasser d'une première année un peu trop collante. Apparemment, elle avait besoin de cours particuliers en potions. Prétexte ou non, pas moyen qu'elle se serve de ça pour le suivre h24. Même si elle était loin d'être moche et que ses yeux bleus le faisaient hésiter : elle n'était pas asiatique, cela changeait du quotidien. Si l'on se fiait à ses cheveux blonds naturels, on pouvait même supposer qu'elle était anglaise, ou allemande. Les blondes n'étaient pas forcément de ces origines-ci mais son accent était beaucoup trop spécial pour qu'il s'agisse d'autres pays. Soupirant tout en tournant les talons, Jae Hyun enfouit ses mains au plus profond de ses poches : c'est que les étudiantes devenaient agaçantes à la longue. Non pas qu'elles le collaient particulièrement, mais lorsqu'elles s'y mettaient il était toujours difficile qu'il s'en débarrasse. Du moins durablement. Marchant lentement sur la verdoyante pelouse, il pensa soudainement à jinnie. Il faut dire que niveau "je fais chier tout le monde" elle était à la première place. Elle était loin d'être douée au niveau des relations humaines et dès qu'il était avec elle le sang-pur pétait pratiquement toujours un câble. Cela était rarement visible, certes, mais lorsque cela l'était, mieux valait courir. Référence à l'épisode de la semaine dernière ? Oui, sans doute. Faut dire qu'elle avait fait fort sur ce coup-là : dire clairement qu'elle était victime d'un ineo pour ensuite changer de sujet, il fallait le faire. Surtout face à Jae Hyun. Elle était la mieux placée pour savoir que cela l'insupportait d'écouter des mensonges ou, encore mieux, qu'on lui parle d'une chose qui le rend curieux ou inquiet pour ensuite parler du beau temps ou d'une autre connerie dans le genre. Certes, le brun non plus n'était pas très doué pour les relations humaines : ce n'était pas le type qu'on allait chercher pour arranger des conflits. Sauf dans l'urgence, et encore. Il faut dire que monsieur était particulièrement égoïste, fier et franc : et ça, généralement, ça foutait plus la merde que ça n'amenait la paix. Revenons-en à jinnie : son cinéma de la dernière fois avait été de trop. Il pouvait supporter la connerie jusqu'à un certain degré, mais il y avait toujours un moment où ce n'était plus possible : avec elle il avait tenu longtemps. C'était sans doute même son plus grand record en matière de patience. Mais il avait suffi qu'elle se comporte comme la dernière des idiotes pour qu'il se mette à casser des chaises. Sans trop nous attarder sur le sujet même de la dispute, il était finalement parti pour se reprendre en compagnie d'une bonne et généreuse clope. Et, alors qu'il entamait la septième de son paquet neuf, il entendit une voix fluette : Soojin, bien sûr. Elle était de nouveau d'attaque, lui déballant ses sentiments avec une douceur égale à un coup de pied dans le cul. Ne s'attendant pas particulièrement à ce qu'elle joue la victime ce jour précis, il s'était contenté de répondre calmement. Oui, il savait qu'elle avait des sentiments pour lui ; il fallait vraiment être aveugle pour ne pas s'en rendre compte. En temps normal, il faisait mine de ne rien voir. Mais ça, c'était tout simplement parce qu'il voulait qu'elle fasse elle-même l'effort de lui expliquer ce qu'elle ressentait. Et, aussi, sans doute parce qu'il ne voulait pas se poser. Que ce soit avec elle ou avec n'importe qui d'autre. Le célibat était bien trop beau et agréable pour qu'il daigne s'en séparer. Abandonner le confort de la coucherie et de la liberté ? Jamais. Surtout si c'était pour être victime d'interrogatoires ou de crises de jalousie par la suite. Les femmes sont les premières à tout vous donner puis à tout vous reprendre. Alors qu'il progressait toujours en direction du labyrinthe, presque inconsciemment, il songea qu'il avait bien fait : quoi donc ? Lorsque mademoiselle Ahn était venue dans la peau d'une actrice pour films à l'eau de rose, il l'avait remballé. Avec un certain degré de méchanceté, oui, mais cela n'était que pour le bien de l'étudiante : à être trop naïve et trop jeune elle ne comprenait rien mais s'obstinait. Et Jae Hyun en avait tout simplement marre de la voir s'enfoncer de la sorte en se faisant de faux espoirs : comment pouvait-elle penser une seule seconde que l'ineo voudrait se poser avec elle alors qu'elle l'étouffait considérablement et passait son temps à lui mentir ? Pensait-elle qu'en jouant, pour une fois, la carte de la franchise le sang-pur se jetterait à ses pieds ? Bien sûr que non. Elle ne lui avait offert que l'occasion de lui mettre les points sur les i. Alors qu'il souriait, sans aucun doute fier de son acte, le brun daigna enfin relever la tête. Qu'est-ce que...? Observant les éléments qui l'entouraient, il se mordit la lèvre "mais quel con je fais. Cependant, je suis vachement doué pour aller quelque part sans rencontrer un seul obstacle."

Souriant tout de même, amusé, il roula des yeux avant de les poser sur les deux chemins sombres qui s'offraient à lui : bon, gauche ou droite ? Le danger ou, pour faire original, le danger ? Allez, au hasard : à droite, le danger. Passant une main rapide sur sa nuque, il se lança : il avait sa baguette magique donc, au pire, il s'en servirait. Au fils des secondes, il devint de plus en plus apaisé voire carrément calme. Cet endroit n'avait rien d'effrayant finalement. Bon, il ne s'était jamais imaginé des monstres ou quoi que ce soit d'horrible non plus mais il n'aurait jamais pensé que ça puisse être aussi quelconque. Jinnie ? Non, il avait assez abordé le sujet pour la journée voire carrément pour la semaine. D'habitude, il ne se donnait même pas la peine de réfléchir à un truc aussi soulant. Mais, comme elle était la soeur de son meilleur ami, il faisait un effort inhabituel. Rien de plus normal, n'est-ce pas ? Progressant toujours, serein, il se mit à siffloter. C'était paisible comme petite balade improvisée : d'ailleurs, il emmènerait sûrement des jeunes filles ici. C'était vert, silencieux et sombre. Autrement dit, parfait pour quelques "rebondissements". Faisant quelques pas de danse, de bonne humeur, il se retrouva finalement face à une bête alors qu'il finissait de tourner sur lui-même : putain, ça existe vraiment ce truc ? Qu'est-ce que c'était ? Il n'en savait rien. Il faut dire que 3/4 des créatures qui respiraient dans le monde des sorciers étaient non-identifiées pour les élèves d'Akiwa. C'était à croire que le programme scolaire visait surtout les incompétents, les retardataires et les branleurs. De ce fait, il ne pouvait mettre de nom sur ce qui se tenait face à lui : un chien, sans doute. Le poil noir et dur et le regard féroce. Un loup plutôt. Un camarade de classe ? Les animagus étaient rares mais pas inexistants ici. Peu importe si il était 100% ou 50% loup. Jae Hyun devait éviter de le blesser. Et il devait aussi éviter de finir en os à ronger. Glissant doucement sa main dans son dos pour saisir sa baguette, il fit attention à ne faire aucun mouvement brusque : le voilà maintenant qui la pointait en direction de l'animal "je sais pas qui t'es ni d'où tu viens, mais t'as intérêt à te casser rapidement ou je vais te briser les pattes", simple menace dite d'un ton calme. Après, allait-il vraiment la mettre à exécution ? Il n'y avait aucune certitude. L'ineo ne pourrait faire preuve que de légitime défense si la créature venait à l'attaquer. Ses yeux sombres plongés dans ceux de l'animal, le silence se fit : aucun des deux ne semblait vouloir reculer, peu importe la dureté des regards. Génial, on allait y passer des heures. S'humectant les lèvres, il vit la bête faire de même : à quoi elle jouait celle-là ? Soit elle le provoquait, soit elle avait envie de le bouffer. La première possibilité était mille fois préférable à la seconde. Mais, peu importe, que ce cabot tente de le croquer et il se retrouverait en cul-de-jatte : "J'ai pas que ça à faire. En revanche, si tu connais la sortie, je veux bien que tu m'y conduises. Je te donnerais un su-sucre si tu le fais", souriant malgré lui à cause de ce mot placé là simplement pour se moquer, il abaissa son arme. Il n'avait aucune crainte : le temps que la bestiole vienne jusqu'à lui pour le dévorer il aurait largement le temps de la relever. C'est que Jae Hyun avait foi en ses capacités. Et aussi étonnant que cela puisse paraître... le loup ne broncha pas. Depuis quand ils n'aiment plus les friandises ? Fait chier. Soupirant, clairement blasé, l'ineo pointa de nouveau sa baguette magique vers le museau du cannibale tout en avançant "très bien, laisse-moi passer, tu n'es d'aucune utilité. Va donc bouffer quelques écureuils au lieu de me retarder. C'est fou, de nos..." ; le brun n'eut pas le temps de finir sa phrase que la bête venait de le mordre au mollet. Mais où est donc or ni car ? Jae Hyun, surprit et foudroyé par la douleur, s'adossa tout d'abord à l'énorme arbuste qui se trouvait derrière lui, serrant plus fortement son arme entre ses doigts. C'était quoi ce bordel, l'animal ne lâchait pas prise, son regard perçant levé vers l'ineo. Se mordant la lèvre en lâchant un gémissement de douleur, le brun réagit enfin en lançant un sort à son agresseur. L'animal vola un peu plus loin, s'écrasant au sol sur le dos. Le sang-pur put l'entendre gémir à son tour : ce n'était pas le moment de rester là et, étant donné qu'il était doué en potions plus que dans une autre matière, il ne pouvait pas se guérir. Et autant dire tout de suite que courir en ayant une blessure profonde à la jambe n'était pas chose aisée. Mais il s'élança tout de même, à cloche-pied "enfoiré de clebs, si je me bouge pas plus vite il va manger le reste de ma lente carcasse !"

Jetant un regard en arrière, manquant de tomber pour cause d'inattention, il ne vit pas le prédateur. Avait-il réussi à lui briser la colonne vertébrale ? Il en doutait. Mais alors complétement. Déglutissant, inquiet, il continua d'avancer, essayant de repérer son agresseur par le simple billet de ses oreilles : chose encore plus difficile que de courir avec une jambe en moins car il devenait parano. Mais hors de question qu'il baisse la garde : malin comme il était, le loup allait s'en doute lui tendre une embuscade un peu plus loin, surgissant de nulle part. Ou pire : il l'attendrait, sagement installé au bout du chemin. Si ça se trouve, c'était son terrain de chasse. Jae Hyun ne savait absolument pas où il allait tandis que la bête, elle, connaissait peut-être chaque recoin. Essoufflé, l'ineo tourna à droite, au hasard. S'arrêtant une seconde, il tenta de reprendre son souffle et ses esprits. Une, deux. Une, deux. Il était possible que le cannibale ait décidé de le laisser tranquille : ou peut-être n'aimait-il pas son goût ? Peu importe, Jae Hyun devait sortir d'ici. Relevant la tête, poussant les cheveux qui gênaient sa vue d'un geste rapide, il aperçut son meilleur pote. Blague : c'était sans doute une hallucination provoquée par un quelconque choc. Fronçant les sourcils, les joues rouges sous sa difficulté à respirer, il lança "Yeo... Yeonnie ? Qu'est-ce que tu fous là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Wish we could be what we were before | Jaehyun ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
akiwa ::                                 | AKIWA | :: Extérieur :: Labyrinthe-