AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stupid Idea • Sora ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kwon Ji Hyunavatar
i

i
messages : 77
je suis ici depuis le : 08/07/2010
âge : 24
love status : Célibataire et compte le rester.
animal de compagnie : Un foutu écureuil qui ne sait que manger et dormir ; Chausette. Pourquoi ce nom ? Parce qu'il mange des chaussettes, surtout les noirs e.e
mood : intelligente. oui, c'est une humeur e.e
je me trouve ici : sûrement en heure de colles, comme d'habitude ou en train de vagabonder dans les couloirs d'Akiwa.

MessageSujet: Stupid Idea • Sora ♥   Dim 8 Aoû - 9:13

    « Mais, regardez-les. Ils se la pètent déjà, à peine rentrer à Akiwa ... » Bon, toi aussi, t'as été jeune, enfin, tu es encore jeune. A dix-sept on n'est pas tout vieux. Regardant ces élèves de premières années, assise sur le banc, elle fut un moment plongé dans une pointe de nostalgie. Elle repensait à sa première année, comment dire ... assez turbulente. A ce moment-là, elle se sentait mal dans sa peau et s'en voulait d'être une sorcière mais, tout ça était la faute à ses parents. C'était leurs fautes si elle était devenue une sale petite peste, capable de tout et de n'importe quoi. Pourquoi ? Pourquoi, l'avaient-ils rejetaient ? Était-ce si grave d'être une sorcière ? Elle qui pensait vivre ses plus belles années à akiwa, faire ses études et avoir de bonnes notes ... c'est tout le contraire ! A la place, elle passe son temps à faire n'importe quoi, collectionner les heures de colles et foutre le bordel dans son dortoir. La belle vie. Mais, revenons à nos moutons. Assise sur ce foutu banc cabossé, elle regardait les élèves de premières années en train de faire semblant de se battre. Wouahou. Qu'est-ce qu'ils sont fantastiques ! Ironie, bien sûr. Qu'avait-il de drôle à faire semblant de se battre ? S'ils voulaient vraiment se battre, ils avaient qu'à vraiment se battre, comme des vrais hommes, quoi. Y a rien d'amusant à faire semblant d'agiter des baguettes. Bref, élèves de premières années = mentalité de bébé. Voilà que tout était résumé en quelques mots. Pour une fois, elle pouvait se féliciter d'avoir fait une comparaison aussi .... Aussi proche de la vérité. Et oui ! Ce n'était pas tous les jours qu'elle semblait aussi intelligente qu'aujourd'hui. D'habitude, elle ne cherche pas plus loin que ses pieds mais, aujourd'hui, allez savoir ce qui se passe. Elle aurait bien aimé courir vers un membre de sa famille, lui raconter ce qui se passait aujourd'hui mais, bizarrement, aucun des kwon n'étaient là. Comme d'habitude en fait. C'est dernier temps, elle ne voyait personne de son entourage. Par exemple, Sunah, sa grande soeur chérie, elle ne l'avait pas vu depuis ... longtemps. Sûrement prise par ses études même s'il n'y a pas d'examens de prévu. Et je ne vous parle pas du reste de la famille, sûrement en train de s'occuper comme ils le peuvent. Avec tout ce qu'il y a à faire à akiwa comme s'ennuyer comme Ji Hyun. C'était peut-être sa qualité à elle seule. S'ennuyer quand il y a plein de choses à faire, personne n'était plus forte qu'elle pour arriver à ça. Quand on n'a pas beaucoup d'amis, c'est très facile de s'ennuyer, on n'a personne avec qui s'amuser, rigoler et parler. Seulement, c'était entièrement sa faute si elle n'avait pas beaucoup d'amis. « Ouvre toi aux autres, essaye d'aller vers les autres. » Lui diriez-vous. Mais, ce n'est pas aussi facile que vous le croyez. Qui voudrez approcher THE peste des deuxièmes années ? Quelqu'un qui vous cherche des noises toutes la journée, qui ne pense qu'à dormir et à tricher pendant les cours, qui cours après les intellos muneo pour avoir leurs devoirs, bref, la total. Si seulement les autres élèves essayaient de creuser cette dure carapace pour découvrir la jeune fille sensible. Brb. Je vous arrête, n'essayez pas d'essayer, c'est impossible. Mais, vous pouvez toujours tenter votre chance, vous risquez juste de vous prendre une bonne gifle dans la tronche. Seul ses amis proches, donc sa famille & quelques privilégiés connaissent ses bons côtés. Sinon, les autres connaissent plutôt le côté ; « casse-toi sinon tu t'retrouves avec un oeil au beurre noir ». Oui, quelle classe, notre Ji Hyun.

    Elle était maintenant en train de vagabonder dans les couloirs, à faire on ne sait quoi. Il y avait très peu d'élèves dans les couloirs, pourtant le couvre-feu étant dans deux bonnes heures. Allez savoir pourquoi. Ils étaient peut-être en train de faire la fête quelque part dans akiwa sans que personne ne le sache. Faisons les rebelles tous ensemble ! Si vous cherchez une rebelle, Ji Hyun sera parfaite pour vous. Elle est libre 24h sur 24h, 7 jours sur 7. Attendez, ça fait pub pour prostituées là ; il ne manque plus que le numéro de téléphone et c'est parfait !
    L'heure du couvre-feu approchait rapidement. Il était peut-être temps de rejoindre sa salle commune, au sous-sol. Mais, comme si elle allait dormir tranquillement cette nuit ; elle avait d'autre plan en tête et elle allait les réaliser. Seulement, les faire toute seule était très ennuyant. Il fallait qu'une personne aille avec elle. Quelqu'un de sa famille ? Non, ils essaieraient tous de l'arrêter, enfin presque. Hum ... Qui pourrait bien ? Tout en réfléchissant, elle atteignit la salle commune, puis son dortoir et s'étala enfin sur son lit. Chaussette était là, enfin, pas loin, quelque part ... en train de bouffer. C'était silencieux, trop. Heureusement, qu'une fille de sa chambre vint la déranger, elle était sur le point de dormir d'ennuis - et oui ça existe e.e -. « KWON Ji Hyun ! Tu vas arrêter de laisser ton écureuil bouffer mes chaussettes oui ? Je vais me retrouver pieds nus à force ! » Qu'elle se retrouve pieds nus ! Ça ne lui faisait ni chaud ni froid de toute façon. Elle aurait pu en rester là et repartir dans son coin de chambre main non. Il fallut qu'elle lui lance son écureuil dessus. C'était peut-être un geste de trop ... « Mais, tu te prends pour qui toi, si t'es pas contente change de chambre. Non. Change d'école, ça fera quelqu'un de moins, j'en ai marre de t'entendre ! Allez, dégage. » Et, comme par magie, elle disparu comme un fantôme. Qu'est-ce qu'elle avait de l'influence, quand elle le voulait. Pourtant, cette élève ne savait pas pourquoi Chaussette venait lui manger ses bas. Mouahaha. C'était un simple ordre de sa maitresse voyons. Je ne vais pas tout dire dans les détails, se serait trop long. Ji Hyun prit son écureuil entre les mains et la regarda fixement. Elle avait une idée derrière la tête mais, ne savait pas si cela allait marcher comme elle le voulait. Elle arracha un morceau de papier à un de ses cahiers et sortit un stylo. Les plumes comme au moyen-âge, ce n'était pas trop son truc e.e Elle écrivit rapidement quelques mots en diagonale, histoire de compliquer la lecture à la personne qui recevrait ce message. Elle le roula et l'accrocha au cou de son animal grâce à un élastique. « Maintenant, tu m'écoutes bien Chaussette. Tu vas apporter ce mot à Sora. So-ra. Ishihara Sora. I-shi-ha-ra So-ra. T'as compris ? Dès, qu'elle la essai de revenir le plus rapidement possible. » Elle lâcha son animal qui partit aussi vite qu'une fusée. Première étape réussie ! Il suffisait juste que l'animal revienne en vie. Qu'est-ce qu'elle avait écrit sur ce bout de papier ? En gros ça donnait ; « Sora, RDV à 23h05 devant la trappe, j'ai envie de voir ce qu'il y a dedans. Si tu viens pas, je dis à Jimmy que c'est toi qui a balancé le pot de peinture. A touute ~ » Bien sûr, ce n'était pas Sora qui avait balancé le pot de peinture mais, c'était comme-ci. Elle était là quand Ji Hyun l'avait fait, elle était témoins de la scène.

    Environ une dizaine de minutes plus tard, Chaussette revint saine et sauve. Il faut dire que la jeune fille était contente de la revoir mais, ça, elle ne l'avouera jamais de sa vie, jamais. Elle était trop fière pour le dire. Bref. Elle s'allongea dans son lit, faisant semblant de dormir. Personne ne se doutait que quelqu'un allait s'échapper du dortoir pour aller faire une petite virée dans la trappe, tout le monde à part elle et Sora. Elle attendit que toutes les lumières s'éteignent pour sortir lentement de son lit. Elle glissa quelques oreillers piqués sur les lits de sa voisine sous la couverture, histoire de croire qu'elle était encore là. Elle glissa quelques mots à son écureuil, pour pas que celle-ci commence à la suivre. Lentement mais, sûrement, elle marcha vers la sortie. Heureusement, il n'y avait personne dans la salle commune en train de lire un livre ou quelque chose du genre. Une fois sortie, elle mit sa capuche sur la tête et avança rapidement. Elle ressemblait à une cambrioleuse, j'vous dis ! Baguette à la main, elle traversa tous les étages jusqu'au cinquième. Elle passa devant la salle de bain et direct vers la trappe ! Arrivée à la hauteur de la porte, Ji Hyun aperçu son amie, elle était venue, comme elle le pensait. « Yo ! T'es finalement venue, t'avais peur que je te dénonce à Jimmy, avoue. Allez, bouge on rentre dedans je veux voir ce qu'il y a. Tous les élèves de ma classe disent qu'on y ressort jamais vivant. C'est ce qu'on va voir. C'est pas aujourd'hui que Kwon Ji Hyun va mourir, j'te le dis. Allez, vas-y d'abord je te suis. » Elle laissa passer son amie et la suivi de très près. Mais, une fois les deux jeunes filles à l'intérieur, les portes se refermèrent brusquement. Aïe ... Elles étaient mal barrées. « Si on nous sort de là avant qu'on meurt, j'dirais que c'est ta faute. » Toujours très solidaire, la p'tite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Stupid Idea • Sora ♥   Mer 11 Aoû - 5:46

R.A.S, en gros rien à signaler. Matinée calme, journée calme, soirée calme. De toute façon, c’était toujours la même chose, le même charabia. Mais Sora aimait bien ce charabia même si elle s’en plaignait souvent. Jouer la fille froide et hautaine pour que personne ne l’approche c’était une technique qu’elle utiliserait surement jusqu’à la mort. Malheureusement il y en a beaucoup qui on réussit à passer à travers l’émail de ses barrières de glace pour son plus grand malheur. Et ces personnes là, même si elles voulaient les effacer de sa vie misérable et inutile existence pour toujours elle savait qu’elle n’y arriverait jamais. Heureusement qu’il y avait ce genre de soirée calme pour oublier tous ces vieux démons qui viendraient de nouveaux la hanté le lendemain. Mais le silence, même pour quelques heures n’avait pas de prix. Enfin ce silence, était encore loin d’être arrivé, surtout avec celles qui lui servaient de camarades de chambres. Mais la jeune femme, pour une fois se prêtait au jeu, et depuis une bonne heure passait le temps, en discutant, chiffon, maquillage, garçons… enfin les trucs de filles quoi, après tout, elle en était une, même si ce n’était pas son genre de discuter de se genre de trucs d’habitude. Bref, ça discutaient, encore et encore, et ça rigolait surtout. Des rires aigus et cristallins, des rires de filles, le genre de rire qui à force agacent, ou encore qui peuvent éclater une vitre… Mais la Japonaise s’amusait tellement qu’elle ne s’en rendait même pas compte. Enfin, le bonheur ne dure jamais longtemps, et elle allait rapidement en faire les frais la petite. Elles avaient toujours l’habitude de rester la porte entre ouverte. Depuis sa dernière mauvaise aventure avec Toekki la gerboise, elle se plaignait souvent, mais ça n’arrangerait rien ! Bref, dissimulé dans cet élan de rire, un petit écureuil se faufilait lentement sur le sol, grimpent sur les meubles avec une agilité déconcertante. Enfin pas tant que ça pour un écureuil, mais faisons comme-ci. Alors que la Yunikon était occupée à autre chose, elle sentie une étrange sensation sur l’épaule, avant de sursautée, voulant crier, mais ce rendant compte que ce n’était qu’un écureuil. Hmpf, sur le coup, elle eût une de ses frousses. Mais rapidement, son attention se focalisa plus sur ce que détenait le petit animal, que sur lui-même. Elle enleva le petit élastique autour de son coup, puis déplia le petit papier. Avant même qu’elle puisse commencer à lire, le petit animal était déjà partie. Elle ne voulu même pas essayer de le chercher trop curieuse pour lire le mot.

« Sora, RDV à 23h05 devant la trappe, j'ai envie de voir ce qu'il y a dedans. Si tu ne viens pas, je dis à Jimmy que c'est toi qui a balancé le pot de peinture. A touute ~ »

Au début, elle se demandait s’il lui était vraiment destinée, mais après avoir vu son nom, elle eût la confirmation. Elle regrettait à l’instant d’avoir été aussi curieuse, et d’avoir lu ce mot maudit ! Même pas besoin de voir le nom de l’auteur pour savoir que c’était cette petit ineo, qu’elle adorait tant. Il n’y avait pas 36 000 personnes qui pouvaient être aussi prévisible qu’elle d’ailleurs. Et puis qu’elle adorait, c’était trop dire aussi. Elle était sa confidente, et l’écoutait toujours avec attention, mais sérieusement, cette petite avait réellement un caractère de chien ! Si elle n’était pas si mature, elle ne l’aurait surement pas supporté depuis tout ce temps. D’ailleurs, la Yunikon détestait le chantage, elle devait le savoir. Cette histoire de pot de peinture – qu’elle n’avait pas captée à 100% d’ailleurs – Jimmy n’allait pas y croire de toute façon. Elle froissa le mot rapidement, avant de le jeter au sol, et faire comme si de rien ne s’était passé. Sérieusement, elle avait passé l’âge de toutes ses gamineries depuis longtemps, elle devait le savoir. Ah, Kwon Ji Hyun, cette petite effrontée, elle allait lui tirer les oreilles quand elle la reverrait. Mais pas aujourd’hui en tout cas. Finalement, elle fourra tout ça dans un coin de sa mémoire, ne voulant pas alerter ses camarades, elle continuait à agir comme-ci de rien n’était.

Mais depuis une dizaine de minutes, la jeune fille ne cessait de penser à Ji Hyun. Elle devrait surement penser qu’elle y irait surement, et si elle se faisait prendre à faire de bêtises pour une énième fois. A force, elle devait en avoir marre, puis se retrouver encore dans un sal pétrin. Cette petite, Sora l’adorait, malgré son caractère, et si elle devait avoir encore des problèmes, ça la chagrinerait, surtout si elle aurait pût les éviter… Aah, ces vieux démons qui venaient de nouveaux la hanter… La jeune Yunikon, soupira, regrettant d’avance ce qu’elle allait s’apprêter à faire. Elle s’excusa auprès de ses camarades, inventant un de ces mensonges dont elle avait le secret, enfila quelques choses avant de sortir du dortoir en incognito. La jeune fille se faufilait dans les couloirs de l’académie, en montant les étages sans croiser personne jusqu’au cinquième étage, ou se trouvait la trappe. La jeune fille se trouvait devant la porte, puis regardait autour ne voyant pas l’Ineo. La ponctualité ce n’était pas son truc non plus, elle avait oublié. Enfin, après une poignée de seconde, la jeune fille arrivait enfin. Même pas le temps de dire quelques choses, qu’elle se mit à parler.

« Yo ! T'es finalement venue, t'avais peur que je te dénonce à Jimmy, avoue. Allez, bouge on rentre dedans je veux voir ce qu'il y a. Tous les élèves de ma classe disent qu'on y ressort jamais vivant. C'est ce qu'on va voir. C'est pas aujourd'hui que Kwon Ji Hyun va mourir, j'te le dis. Allez, vas-y d'abord je te suis. »

Même pas respectueuse envers les aînées ! Même pas un regard un peu désolée, ou une mine humble, rien du tout. Et en plus, elle parlait d’elle à la troisième personne, vive la modestie en plus. Sora soupira de nouveau, avant de lui faire un signe de la main pour qu’elle la suive. Elle allait entrer, puis ressortir la minute d’après. Une fois rentrée, avant même que la jeune fille puisse dire quelques choses de nouveau, la porte se claqua violemment, avant que la jeune Ineo, ne s’exprime de nouveau. « Si on nous sort de là avant qu'on meurt, j'dirais que c'est ta faute. » Au moment, la jeune fille voulue lui donner une de ces gifles… Mais se retourne rapidement, avant de se mordre la lèvre inférieur, en respirant lentement mais surement. Elle restait silencieuse un moment, avant de finalement se laisser aller.

« Ji Hyun, tu sais que je t’adore ne ? Mais sérieusement là, tu abuses, surtout m’embarquer dans tes plans à deux balles ! Personne ne va nous retrouver, c’est pour ça que tu vas utiliser ce qui te sert de cerveau, pour nous sortir delà, sinon je te mange avant le lever du soleil… »

Sora Unnie effrayante ? Noon, juste très persuasive. Sérieusement, c’était elle et elle seule qui devait trouver une solution sinon la jeune fille allait sérieusement péter un plomb, parce que jusqu’à présent, elle essayait de rester calme, comme à son habitude.


Revenir en haut Aller en bas
 

Stupid Idea • Sora ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
akiwa ::                                 | AKIWA | :: Cinquième Étage :: La trappe-