AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's SHOWTIME!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Shinoda Yutsukiavatar
g

g
messages : 120
je suis ici depuis le : 07/07/2010
âge : 29
love status : Célibataire ...
animal de compagnie : Un Fléreur nommé Toru.
mood : Excité - dans le bon sens voyons ! -

MessageSujet: Re: It's SHOWTIME!!   Sam 4 Sep - 19:00

Spoiler:
 

Je fixais Ki Suk, pesant le pour ou le contre. En temps normal, je crois que je n’aurais même pas posé un regard sur lui tant sa non-culpabilité était évidente. Mais voilà, là, j’étais dans un cas particulier et il m’était quasiment impossible de faire la part des choses. Heureusement, lorsqu’Hikaru arriva et posa sa main sur mon épaule, ses paroles réussirent à faire descendre légèrement ma tension.
Moi-même je me trouvais totalement idiot. Pourquoi avais-je voulu lancer mes foudres sur Ki Suk ? Je savais très bien qu’il n’était pas du genre à faire ces imbécilités puériles et sans intérêt. Mais comme je l’ai dit, je m’étais laissé emporter par ma colère et avait envoyé à la poubelle ce que j’arrivais le mieux à faire : réfléchir. D’autant plus que – je l’avais oublié – Ki Suk était préfet, alors il y avait encore moins de chances pour que ce soit lui qui ait fait cette idiotie. Cela me calma d’un centième, et ce fut pour cette raison que je concédai à m’excuser. En marmonnant, certes, mais des excuses tout de même. Ma colère m’empêchait juste d’être plus poli.
Pour en revenir à ce qu’avait dit Hikaru, il est vrai que faire parler les meubles était une idée astucieuse. Si seulement je n’étais pas aussi constipé du cerveau, j’aurais pu y penser moi aussi. Et l’idée que le coupable puisse enfin me tomber sous la main me faisait jubiler. Quelles douces tortures est-ce que j’aurais bien pu lui faire ? Sans perdre plus de temps, je décrivis une arabesque avec ma baguette avant de pointer le plafonnier. Bon en sortilèges comme j’étais, ce sort ne m’était pas vraiment sorti de l’esprit. Je n’y avais juste pas pensé plus tôt, c’est tout.

- Talkium.

Un jet d’étincelles sortit de ma baguette avant de se diffuser « dans » le plafonnier. Celui-ci sembla prendre vie, alors qu’une espèce de bouche – ou plutôt un creux – n’apparaisse sur ce dernier.

- Qui ose me déranger ? Est-ce toi, jeune geobuk ? Ta magie est fort instable en ce t…

Il avait une grosse et vieille voix, comme s’il était aussi vieux que le monde. Cela me faisait assez penser à cet espèce de choixpeau britannique. M’enfin bref. Je n’avais pas le temps d’écouter tout son speech. Raison pour laquelle je ne me fis pas prier pour l’interrompre, oubliant soudainement mes bonnes manières.

- C’est bon, c’est bon ! J’ai besoin que vous me disiez qui m’a ridiculisé et vite.

Il laissa échapper une exclamation d’indignation. Il n’allait pas commencer à m’ennuyer là. Si je l’avais réveillé, c’était pour qu’il parle, pas pour qu’il tourne autour du pot.

- Quelle outrecuidance ! Pourquoi viendrais-je en aide à un petit impudent !

Ce fut à mon tour de laisser échapper une exclamation, mais d’agacement cette fois-ci. J’avais commencé à me calmer un peu, pourtant, cet imbécile de plafonnier avait tout l’air de me provoquer. Enfin, il est vrai que je n’avais pas utilisé la meilleure des méthodes pour qu’il coopère. Mais par Merlin, ce n’était qu’un meuble, pas même un être humain, ou même un animal ! Et c’est moi qui avait eut la délicatesse de lui donner vie, alors s’il continuait comme ça, j’allais le réduire en veilleuse moi …
Excédé, je me retournais brusquement avant d’aller me réfugier contre un pan du mur. Enfin, je commençais juste à cogner ma tête dessus par à-coups mais bon … Prémices de la folie ? Peut-être. Mais mes compagnons de vengeance trouveraient certainement quelque chose pour que ce meuble débile coopère. De toute manière, ils avaient intérêt à trouver quelque chose, sinon je finirais par tous les torturer un à un. Au moins comme ça, je serais sûr de régler son compte au bon gars, quitte à me mettre à dos tous les gens de ma maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yoon Ki Sukavatar
 

 
messages : 314
je suis ici depuis le : 11/07/2010
âge : 27
love status : Celibataire mais... peut-être amoureux ?
animal de compagnie : Un écureuil de Corée du nom d'Oreka
mood : Keep your head !
je me trouve ici : Salle de bal / Salle commune des Geobuk / Terrain de quidditch

MessageSujet: Re: It's SHOWTIME!!   Dim 5 Sep - 10:02

La situation s’arrangeait donc pour le jeune préfet qui avait été quelque peu mise à mal suite à l’accusation de Yutsuki. Min Hoon et Hikaru était venu rapidement confirmer ses propos, Ki Suk n’était simplement pas celui qui avait lancé ce sort pour mettre le geobuk en mauvaise posture. Assez convaincu, il marmonna simplement quelques excuses pour son comportement et chercha ensuite à trouver un autre moyen d’identifier le coupable. Ki Suk lui sourit simplement en signe d’acceptation de pardon avant de réfléchir à son tour à un possible revirement de situation.

S’il y avait bien une chose à laquelle notre jeune muneo ne s’était pas habitué c’était bien celle de voir des objets s’animaient simplement avec un simple sort. Pour un enfant d’origine moldu, cela était évidemment bien étrange voir surnaturel, un objet avait pour unique propriété d’être inerte et sans vie, ce qui n’était pas le cas dans cet univers ô insolite. Ainsi, il ne put s’empêcher de regarder curieusement la scène qui se déroulait non loin de lui. Yutsuki était tout simplement en train de parler à un plafonnier, il s’adressait à un plafonnier, pour lui cette scène avait quelque chose de bien comique ! Un sourire amusé s’afficha sur son visage lorsqu’il vit que ce même objet refusait toute coopération avec le geobuk, ce qui était en fait relativement normal étant donné le ton exigeant de ses paroles. Personne n’aurait aimé être ainsi traité, encore moins un « objet » qui possédait sans aucun doute de nombreuses années derrière lui. Ne devons-nous pas avoir un minimum de respect pour nos anciens ? Ainsi, celui-ci s’était sans aucun doute offusqué d’un tel traitement de la part d’un sorcier encore novice, étant donné qu’il était encore étudiant à Akiwa.

Ne désirant pas que la situation s’envenime pour ne jamais se résoudre, il prit quelque peu sur lui et se dirigea d’un pas lent vers le meuble. Il réprima un rire en avance, vraiment, s’il s’était imaginé devoir agir ainsi il se serait moqué bien de lui-même. Une fois arrivé devant la « personne » désirée il se courba en preuve de grand respect avant de commencer un monologue qui se voulait quelque peu convaincant.

« Veuillez excuser quelque peu le comportement de mon camarade qui peut vous paraitre quelque peu irrespectueux envers votre personne. Voyez-vous, celui-ci s’est trouvé malencontreusement être la cible d’un individu peu scrupuleux qui cherchait à mettre en mal son égo en le mettant en avant dans un contexte peu avantageux pour sa personne. Son comportement déplaisant peut se justifier ainsi. Veuillez donc le pardonner simplement. A ce propos, nous vous avons ainsi invoqué pour nous aider dans la quête suivante, celle de découvrir qui est à l’origine de cet ennuyeux litige. Nous cherchons tout simplement à identifier cet individu et étant donné que nous étions quelque peu occupés, nous n’avions pas pu l’apercevoir. Peut-être pourriez-vous venir à notre aide dans cette noble tâche ? »

Ki Suk ne s’était jamais ô grand jamais senti aussi ridicule qu’en cet instant. Tous les regards des élèves présents dans cette pièce étaient dirigés vers sa personne et maintenant il attendait simplement la réaction d’un objet qui ne semblait pas même l’avoir écouté au vu de son mutisme. Il se mit à soupirer simplement avant de regarder Min Hoon et Hikaru, peut-être qu’eux arriverait à le convaincre ? Il l’espérait en tout cas, qu’au moins une fois il n’aurait pas paru risible pour rien. Vous ne reverrez pas deux fois le préfet des muneos en cette position ô désavantageuse pour sa personne, vous pourrez en être sûr ! De la patience, il suffisait simplement d’avoir de la patience, n’est-ce pas ?

« Une idée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lee Min Hoonavatar
g

g
messages : 50
je suis ici depuis le : 06/07/2010

MessageSujet: Re: It's SHOWTIME!!   Dim 12 Sep - 3:35

Talkium, mais oui ! Evidemment, pour faire parler un objet inanimé, rien de tel que ce sortilège pourtant simple. Min Hoon se mordilla la lèvre en entendant Yutsuki lancer le sort, mécontent de n’avoir pu s’en rappeler. Décidemment, il fallait vraiment qu’il travaille encore plus ses sortilèges, afin de ne pas passer pour un imbécile à chaque fois qu’il sortirait sa baguette.
Une fois le sort lancé, tout aurait dû se passer comme sur des roulettes, et le coupable découvert. La tortue s’émerveilla en entendant la voix grave du plafonnier, et un sourire ravi s’afficha sur son visage. Pouvoir converser avec un objet aussi ancien et majestueux, quel privilège ! A combien d’évènements il avait dû assister dans leur salle commune ! Mais le sourire du Geobuk se figea bien vite en une moue surprise, voire choquée, lorsqu’il entendit son sunbae s’adresser au meuble. Il tourna lentement la tête vers lui, et le contempla avec de grands yeux. Ne savait-il pas que les meubles étaient susceptibles ? Dans la famille de Min Hoon, ils étaient tous très tête en l’air, et souvent ses parents devaient demander de l’aide à leurs meubles pour retrouver tel ou tel objet. C’était une pratique courante chez lui, ce qui ne l’avait pas empêché d’oublier le sort… enfin bref. En tout cas, ce n’était pas en parlant comme ça que Yutsuki obtiendrait son renseignement.

Min Hoon parcourut la salle du regard. Si le coupable était encore là, comment devait-il se sentir ? Très mal certainement, car une fois son identité découverte, il devait savoir qu’il passerait un mauvais moment. Mais pour le moment, les Geobuk étaient silencieux, attendant eux aussi la réponse du plafonnier. Si l’un d’entre eux avait mauvaise conscience, il le cachait bien. La jeune tortue recentra son attention sur la scène qui se déroulait non loin de lui. Il poussa un soupir en entendant la réponse outrée de l’objet, mais l’intervention du Muneo éveilla son intérêt. Que ce garçon, qui aurait pu être fort en colère par rapport à Yutsuki, intervienne pour lui prêter main forte, c’était une initiative fort sympathique. De plus, sa tirade était tout à fait respectueuse, et elle calmerait sûrement la colère du plafonnier. Quelques secondes passèrent, et l’objet ne répondait pas. Il semblait vouloir garder le silence, et un murmure étonné parcourut l’assistance des Geobuk. Min Hoon hésita quelques instants, et s’avança d’un pas mal assuré vers le centre de la pièce, les joues délicieusement colorées de rose rouge jusqu’aux oreilles. Lui qui espérait ne plus être au centre de l’attention, c’était raté. Il se plaça aux côtés de Ki Suk, et leva les yeux vers le plafonnier.

« B… bonjour » dit-il doucement. « M-Monsieur le p-plafonnier, je c-crois que nous avons b-besoin de votre aide. V-vous êtes le seul q-qui p-puisse nous aid-der à résoudre ce p-problème. C’est p-pourquoi nous vous serions t-très rec-connaissant si v-vous pouviez nous d-dire q-qui a lancé un s-sort à notre ami. »

Il baissa les yeux, dans un geste d’humilité, et attendit. Les secondes passèrent, et le Geobuk commençait à perdre espoir, quand une voix grave perça le silence.

« Un Muneo, préfet de surcroît, et un petit Geobuk qui osent m’implorer… et bien, l’affaire semble de taille pour vous. Votre ami a été d’une impolitesse outrageante, mais vous deux, vous avez été très courtois. Très bien. Je puis vous dire qui a fait ça. Seulement, de mon temps, on n’échangeait pas un service contre du vent. Que comptez-vous m’offrir pour me remercier ?
- P… pardon ?
 »

Min Hoon écarquilla les yeux. Offrir quelque chose à un plafonnier ? Chez lui, les meubles n’étaient pas aussi capricieux ! Il l’écouta réitérer sa demande et passa la main dans les cheveux, en jetant un regard de détresse à ses camarades. C’était la première fois qu’un meuble lui demandait de lui offrir quelque chose, et il n’avait aucune idée de ce que ce pourrait bien être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Anzai Hikaruavatar
 

 
messages : 319
je suis ici depuis le : 03/07/2010
âge : 29
love status : Célibataire (pour le moment è_é)
animal de compagnie : Hibou blanc : Tori
mood : Joyeux
je me trouve ici : Parc & Salle commune des Geobuk & Salle de balle

MessageSujet: Re: It's SHOWTIME!!   Dim 12 Sep - 5:07


Sa remarque sembla avoir l’effet d’un calmant sur son ami. Il le sentit se déraidir et reprendre quelques peu ses esprits. Il savait qu’il était en train de se dire qu’il s’était trop vite enflammé en prenant leur ami commun comme cible. D’ailleurs Hikaru trouvait ça totalement ridicule de soupçonner le garçon mais il sentait que son ami n’avait pas vraiment réfléchit avant d’agir et se contenta pour l’instant d’observer sa réaction. Sans grand étonnement, il le vit sortir sa baguette de sa robe de sorcier. Contrairement aux deux autres Geobuks, Yutsuki avait assez de mémoire pour se souvenir d’un sort des plus basiques qui était le Talkuim. En toute honnêteté Hikaru s’en voulu également d’avoir eu un trou de mémoire en ce qui concerne ce sort d’une simplicité déconcertante. Combien de fois ses parents et lui-même avaient-ils eu usage de celui-ci ? Trop de fois pour qu’il puisse accepter d’avoir eu ce blanc. Quelle honte ! Mais la question actuelle qui se posait n’était pas de savoir si c’était vraiment honteux de sa part de ne pas s’en souvenir mais plutôt celle de savoir si leur cher plafonnier allait coopérer ? Et ça c’était une autre affaire surtout lorsqu’il entendit le ton qu’utilisait son ami pour s’adresser à celui-ci.

Il était loin de s’être calmé, on pouvait encore sentir dans son ton, l’énervement qui avait pris possession de son être depuis cet accident. Le fait de couper la parole au plafonnier, le fait de lui demander si irrespectueusement de l’aider était loin d’être un comportement naturel de son ami. Un être humain aurait surement pris la mouche et il supposa amplement qu’un plafonnier qui n’avait jamais l’occasion de s’exprimer, qui n’était aux yeux des autres humains qu’un simple objet sans valeur allait surement prendre la mouche pour une fois qu’il pouvait s’exprimer. Ça ne manqua pas d’ailleurs. Le plafonnier se vexa et fit remarquer l’imprudence de son ami. Alors qu’ils étaient sur le point de trouver une solution à leur problème, ils étaient de nouveau face à un autre avec lequel ils devaient se dépêtrer. Sans ajouter le fait à tout ça que Yutsuki était encore en train de s’énerver et qu’en plus de ça, il était allé se taper la tête contre les murs tellement il pétait les plombs. Il manquait plus que ça. S’éloignant de Min Hoon et de Ki Suk, Hikaru était venu empêcher son ami de se taper la tête contre les murs en le forçant à lui faire face.

« Calme-toi ôto-san ! On va trouver une solution et surtout arrête de te faire du mal comme ça, ok ? Je te promets que lorsqu’on l’aura trouvé, le garçon passera un mauvais quart d’heure en plus de passer sa semaine la plus horrible de travaux d’intérêts généraux. »

Il avait parlé d’une façon calme et sérieuse mais tout de même assez forte. Si le coupable était dans la pièce, il voulait qu’il sache qu’il n’était pas sorti d’affaire et qu’il risquait de regretter amèrement son geste. D’ailleurs pour plus de sécurité, il prit la baguette des mains de son ami en lui ajoutant qu’en tant que préfet, il devait absolument faire en sorte qu’il n’y aurait pas trop de dégâts. Oui, aujourd’hui Hikaru donnait vraiment l’impression d’être une totale autre personne mais c’était nécessaire vu la situation. L’heure n’était plus à la plaisanterie et il le savait. En prenant la baguette de son ami, il trouvait une façon d’éviter tout débordement de colère de celui-ci. Non, il manquait plus que la victime soit coupable d’avoir porté tort au coupable et d’être à sa place puni et que l’autre s’en sorte indemne. Il ne pourrait pas le supporter. Se détournant de son ami après l’avoir vivement incité à s’asseoir, il revint vers ses deux amis. Il semblait que les mots respectueux de Ki suk et la plainte de Min Hoon n’avait eu aucun effet sur le plafonnier qui réclamait un du contre le service qu’il leur rendrait. Il fallait croire que celui-ci était difficile en affaires. Hikaru esquiva un sourire sur ses lèvres. Il était temps que le coupable pait pour ce qu’il avait fait, et rien de mieux pour ça que de devoir relustrer tous, oui bien TOUS les plafonniers, torche et chandeliers de l’école ? Hikaru pouvait être diabolique quand il le souhaitait et le coupable allait l’apprendre à ses dépends.

« Pour vous remercier, nous avons l’intention de faire en sorte que le jeune imprudent qui a fait le coup fasse à vous et à TOUS vos amis, un petit lifting ! Il sera en charge d’enlever toute la poussière qui se trouve sur vous tous et de redorer votre argenterie. Bien sur vous serez seul juge de savoir s’il a fait ou fait son travail correctement et il recommencera autant de fois que vous le jugeriez nécessaire. De plus pour nous excuser de la façon dont nous vous avons froissé, mon ami vous fera ses plus plates excuses. Qu’en pensez-vous, mon ami ? Êtes-vous prêt à nous venir en aide dans ses conditions ? »

Le ton avec lequel il s’était exprimé était serein et sérieux, ce qui devait surement étonner ses amis et tous ceux qui le connaissaient comme le clown numéro 1 de l’école. Mais il fallait bien avouer que toute cette histoire commencé sérieusement à lui taper sur le système. Il n’avait qu’une envie à l’heure actuelle : c’était d’attraper le coupable et de lui faire passer un sal quart d’heure en plus de lui donner cette magnifique punition.
Explications :
Japonais
Coréens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokyo-dreamers.my-rpg.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It's SHOWTIME!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's SHOWTIME!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
akiwa ::                                 | AKIWA | :: Troisième Étage :: Salle commune des Geobuk.-