AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois...| with Kimitaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ok Chunavatar
y

y
messages : 47
je suis ici depuis le : 03/08/2010
âge : 26
love status : single | I'm an idiot. A draw. I think only of myself. What else?
animal de compagnie : a tarantula : Pourquoi pas autre chose? Juste parce que c'est la seule chose qu'il a trouvé et qui lui correspond assez bien. Enfin, c'est ce qu'il dit. Pour finir, l'animal ne porte pas de nom, il l'a nomme tout simplement tarentula (en anglais)
mood : vilipendant; not to attract the attention of the world? No, not at all. Life is a maze, we sometimes surprises.
je me trouve ici : It is this above all in the beginning. Do him good luck - well, I do not think it will be necessary -

MessageSujet: Il était une fois...| with Kimitaka   Ven 20 Aoû - 12:03

    Le lac est un endroit apaisant, ça n'est pas dans les habitudes du jeune blond de venir s'y poser, pour rechercher la paix, à l'habitude il préfère rester au cinquième étage. Avec les yongwang? Non, pas du tout. Avec sa sœur alors, ou plutôt avec ses sœurs? Non plus. Il aimait rester avec lui même. Faire le vide, penser aux choses qu'il devait peut-être changer dans son comportement, ce remettre en question et apprendre ses cours de japonais. Oui, c'est ce qu'il faisait, il avait commencer à s'y mettre plus sérieusement, plus les cours avancés, plus il n'y comprenait plus rien. C'était pas demain qu'il deviendrait intelligent de toute façon, pardi. Tant pis.
    Et pourquoi étudier devant le lac alors que la salle commune aurait été un meilleur lieu de concentration pensez-vous? Le jeune yongwang, leva les yeux en direction du ciel pensant longuement à cette question. La tentation ce trouvait aussi là bas. Il y avait son jeu de carte, la table d'échec et trop de monde - pour préciser il y avait trois personnes dans la salle - . Il aurait eu peine à ce concentrer. Pauvre enfant. Il peut être très vite être distrait, même les papillons seraient une source de distraction. Il replongea ses belles pupilles dans son bouquin essayant du mieux qu'il pouvait de retenir les premiers kanjis. Il soupira fortement refermant brusquement livre. Il n'y arriverait jamais. Il retenait certains mots, certes, mais ça n'était pas suffisant. Et puis pourquoi cette nouvelle ambition d'apprendre le japonais, hum? Était-il amoureux? Qui était cette fille? Chun, fit un mouvement négatif de la tête comme pour montrer que ces idées étaient toutes simplement fausses. Mais il n'était pas faux qu'une personne en particulier le poussait à apprendre encore et encore, il ne voulait pas paraître bête. A l'habitude il s'en fichait et n'était pas si bête que le monde pouvait le penser, il est juste je m'en foutiste voilà tout. C'est donc de l'admiration? Le jeune garçon hocha positivement la tête, passant une main dans ses cheveux souples, attaché en l'air à l'aide d'un élastique que sa sœur lui avait prêtait, les cheveux en l'air ça le rend intelligent - mais clin d'œil quoi -. Il ce sentait vraiment mal. Mal de pouvoir admirer une autre personne que lui. Oui, parce qu'il aurait préféré ça à autre chose. Le destin en a voulut autrement. Il retira en toute douceur sa main de ses cheveux, ce demandant à présent où ce trouvait son araignée. Elle ce trouvait à son habitude toujours sur son visage, que ce ce soit sur sa joue ou sur ses mains, enfin il avait l'habitude de ne pas la perdre de vue. Mais aujourd'hui avait été un autre jour, un jour plus sain. Il avait eut la bonne idée de transformé sa belle tarentule en petite fille bien innocente, elle était sa muse lorsqu'elle prenait cette forme. Elle l'apaisait, il pouvait ce dire qu'elle avait un vrai visage. Elle n'avait pas le don de rire, ou de parler, mais la voir le rendait bizarrement heureux.

    Un vent frais caressa le visage du jeune homme, qui c'était tout aussitôt concentrer à nouveau sur son bouquin, répétant bêtement les sons de signes étrangers. Il plissait les yeux, ce mordait la lèvre inférieur. Essayant de les retenir du mieux qu'il pouvait. Jusqu'à que celle ci ne pose sa main sur l'épaule du blond. Celle ci? Oui, cette petite fille, "sa tarentule". Il tourna la tête vers celle ci, arquant un sourcil, que voulait-elle? Voulait-elle retrouver sa forme? L'enfant sourit de toutes ses dents, pointant de ses petits doigts la page du bouquin sur laquelle il stagnait. Sans trop tarder, il posa son regard sur le livre, un papillon s'y trouvait. Chun ne put s'empêcher de sourire, prenant par la main la petite fille. ▬ Ne me déconcentre pas, hum? Il avait oublié que sous cette forme la belle araignée était très joueuse. Elle aimait aussi avoir l'attention de son maître, aimait faire la ronde, laissant virevolter sa jolie robe blanche. Elle pointa de son autre main, le lac, c'est de là que sortit une multitude de papillon. Ils y étaient par milliers, au plus grand malheur du coréen. Il les aimait bien, mais sans plus. Ils avaient le don de le déconcentrer. Il fit la moue, ne lâchant pas la main de la jeune fille, qui avait toujours ce sourire fabuleux sur son visage. ▬ Tu ne m'écoutes pas? Comme pour le provoquer elle fit un signe négatif de la tête, attendant sa punition. Il voulait vraiment apprendre, ça n'était pas sa tarentule qui allait lui en empêcher! Il la tint par les poignets les serrant de plus en plus fort de façon à ce qu'ils deviennent rouges et que le "sang" ne puisse plus du tout circuler. L'enfant savait ce qu'elle redeviendrait en ayant fait ça. Elle explosa, laissant une nouvelle fois une multitude de papillons ce propager en direction du ciel. C'était un sort? Qu'était-ce? Pourquoi avait-elle explosé ainsi? Il haussa des épaules ce rasseyant toujours aussi proche du lac bien calme aujourd'hui. Il ouvrit de nouveau son livre y trouvant à son plus grand malheur sa tarentule. Il sursauta, ouvrant grand les yeux. Celle ci, escalada la main blanche de Chun. Misère. Il la regarda faire, il ne put plus faire grand chose, lorsqu'elle ce posa sur son œil droit l'empêchant de voir ce qu'il lisait. Et voilà une nouvelle dispute ridicule, voulait-elle mourir? Ce jouait-elle ce ses nerfs? Il ne tiendrait pas longtemps pour tout vous dire. Il ce leva ayant pour but de la noyer, mais le sachant trop attacher à celle ci, elle ne bougea pas d'un poil. Il ferma donc gentiment son livre, ce décidant à retourner à l'intérieur du bâtiment, il allait la forcer à ce retirer et ceci à sa façon.

    Il marchait d'un pas très lent, diminuant la haine qu'il avait pour sa tarentule. Il n'y pensait même plus, ce sont ses pieds qui le faisait souffrir maintenant.

    ▬ Oh! C'est au moment où il leva la tête qu'il tomba nez à nez avec cette fameuse personne. Une femme? Un homme? A cet instant ci Chun était comme muet et mit sur pause, il ne voyait que d'un seul œil, mais il le voyait. Il divaguait? C'était cette tarentule qui le faisait divaguer, il ferma son œil, le rouvrant assez rapidement. C'était cet homme. C'était pour lui qu'il apprenait. C'était un exemple. Il sourit stupidement, ne ce doutant pas une seule seconde qu'il avait l'air un peu ridicule avec celle ci sur son œil, en pyjama, pieds nus, avec sa coiffure ridicule . Mais il s'en fichait! Il voulait juste voir si ses cours avaient payés!

    ▬ Ohayo! Huuum, Daijôbu des...huuum...

    Il ouvrit sans trop tarder son bouquin, ouvrant grand les yeux. Il n'arrivait même pas à lire ce qui ce trouvait sur le livre. Malheur. " Desu ka"? C'était ça? Il haussa les épaules, essayant d'utiliser une autre technique.

    ▬ Tout va bien? Tu es perdu?

    En prime, il faisait des gestes, de grands gestes, on aurait dit qu'il animait une salle de classe. Il ouvrait grand la bouche, articulait les mots, comme s'il ne le comprenait pas. Il devait le prendre pour un fou pour l'ignorer autant. En même temps il n'avait pas tord. Chun pouvait être très tordu sur certain sujet ne ce souciant pas de l'après. Que voulez-vous ce mec est un gosse. Un idiot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yokota Kimitakaavatar
g

g
messages : 483
je suis ici depuis le : 04/07/2010
âge : 28
love status : Célibataire
animal de compagnie : Kimchi, un Jack Russel
mood : Perplexe
je me trouve ici : Au bal, avec Hye Min/ en train de m'excuser auprès de Sachiko

MessageSujet: Re: Il était une fois...| with Kimitaka   Ven 20 Aoû - 13:32

*L'aube. Du moins, l'aube artificielle créée spécialement pour les élèves d'Akiwa afin qu'ils aient un rythme de vie normal. Tout comme le soleil, le ciel et la pluie qui, si on la goutte, s'avère salée car créée avec de l'eau marine. L'aube donc, et Kimitaka se leva, comme tous les matins, avec plus ou moins de mal à chaque fois, posant ses pieds sur le parquet. Au moins, ils n'avaient pas de carrelage ou de pierre froide chez les Geobuk. Le garçon ouvrit un œil et vit le Jack Russel qui s'impatientait et attendait que son maitre se dépêche un peu. De manière machinale, il prit le premier survêtement qui lui tomba sous la main, un T-shirt et la laisse de Kimchi. Il s'habilla et sortit encore à moitié endormi de sa chambre en faisant attention de ne pas réveiller ses camarades. Puis il se dirigea hors de son dortoir et hors de sa salle commune, suivit joyeusement par Kimchi. Il traversa des couloirs quasiment désert puis se dirigea vers le lac. Arrivé, il attacha la laisse de Kimchi. Il n'avait pas envie de perdre son chien et de le retrouvé mort, tué par une créature des grottes. Pour Kimchi, avoir sa laisse attachée était comme un top départ. L'aîné des Yokota eut à peine le temps de se redresser que le chien se mit à courir. Et lui aussi, du coup. Cela prit quelques instants pour que les deux compères alignent leur démarche à l'autre. Ainsi, ils pourraient faire le tour du lac sans que l'un des deux soit totalement épuisé. L'air frais fouettant son visage fit du bien à Kimitaka. Cela lui donnait un coup de peps. Kimchi, lui, tirait la langue joyeusement.*

*C'est alors qu'il vit accourir vers lui Ok Chun, un Yongwang de quatrième année. Comment il le connaissait? De nom, à vrai dire. Ils ne se sont croisé que de temps en temps et ils ne s'étaient jamais parlé. Mais Kimitaka savait écouté. Il écoutait beaucoup. Il écoutait surtout avant de répondre. Une de ses qualités. Car c'était ainsi qu'il avait découvert la véritable personnalité d'un de ses kouhais, Ishida Shôji. Mais vous allez me dire, oui, son kouhai, c'est un Geobuk et c'est le cousin de Mizuki, cette fille de Yongwang qui lui plait tant. On est d'accord. Lorsqu'il écoute, c'est la plupart du temps sur des Geobuk. La plupart du temps. Car à Akiwa, les gens sont bavards et il leur arrive bien souvent de parler d'autres personnes. C'est ainsi qu'il connaissait Ok Chun. Car Kimitaka avait entendu parlé du jeune homme à cause de sa peur des bruits. Un Yongwang froussard? Apparemment, mais ce serait bien mal le connaître sinon les sirènes ne l'auraient jamais placé dans cette maison. Mais Ok Chun était connu pour paniquer lorsqu'il y a un bruit trop brusque comme une porte qui claque ou un verre qui casse. Pourquoi? Ça, le Geobuk ne le savait pas. Après tout, il ne connaissait pas sa personnalité et ne comprenait pas pourquoi il se baladait des fois avec une araignée sur la joue mais que voulez-vous? Il ne peut pas tout savoir non plus sur quelqu'un avec qui il n'a jamais discuté.*

*En comparaison, le Yongwang, lui, semblait fort bien le connaître. Pourquoi? Déjà parce qu'il accourait vers lui avec un air bêta, en pyjama, à pieds nus et avec une coiffure comme s'il venait de sortir du lit. Avait-il fait une crise de somnambulisme? Elles étaient fréquentes chez les étudiants de l'école de magie vu le nombre de personnes qui disaient en avoir aux professeurs. Kimitaka? Naïf? Non, il vous fait marcher. Mais peut être que le coréen en avait eu une réellement vu son état. Enfin bref, Chun le connaissait et il s'adressa à l'aîné des Yokota en japonais. Surprenant? Oui et non. Oui, toujours quand cela venait d'un coréen et il devait avouer que ça faisait toujours plaisir d'entendre sa langue maternelle de la bouche d'un autre, mais beaucoup de coréens connaissaient les bases du japonais à force de fréquenter l'autre nationalité. Ce fut la suite, qui fut davantage surprenante. En effet, alors que le Yongwang l'avait salué en japonais, celui-ci fut bien incapable de dire la deuxième phrase de base. Apprenait-il la langue alors? Apparemment. Car à peine eut-il un problème à s'exprimer qu'il se pencha sur un bouquin qui semblait être un livre spécialisé dans l'apprentissage du japonais. Était-ce pour cela qu'il l'avait abordé? Pour voir s'il savait tenir une discussion en japonais? Il avait encore du chemin à faire si c'était cela. Cependant, le Geobuk s'était arrêté de courir, stoppant également Kimchi dans sa course, et avait répondu à son salut de manière poli avec un air interrogateur. C'était tout?*

*Mais le coréen ne s'arrêta pas là. Il se mit à faire de grand signes et à articuler démesurément pour lui parler japonais. Kimitaka ne savait pas quelle réaction adoptée. Il était surpris, il devait l'avouer, et puis ça devait se voir avec ses yeux tous écarquillés. Mais il avait aussi une folle envie de rire. Se moquer du jeune homme? Ce n'était pas bien n'est-ce-pas? Non, il ne devait pas rire. Ce serait irrespectueux alors que l'autre faisant tant d'efforts pour établir la communication entre eux. Mais c'est qu'il était fort comique, à s'agiter ainsi. Non, Kimitaka, retiens-toi! Et puis, les paroles aussi étaient très drôles. Perdu? Lui, alors qu'il était son aîné de deux ans? Alors qu'il connaissait mieux Akiwa que lui? Alors qu'il faisait ce trajet tous les matins pour soulager Kimchi? Non, Kimitaka, on ne rigole pas! >_< Le Geobuk se mordit la lèvre inférieure tandis que ses pupilles brillaient de plaisir. Bon, on aurait pu croire qu'il avait une idée derrière la tête mais absolument pas! Déjà, il n'était pas de ce bord là. Et puis ce n'était pas son genre d'avoir des idées perverses. Enfin, ce n'était pas de sa faute si le coréen en face de lui était si drôle. Il s'humecta les lèvres avant d'inspirer et expirer fortement et réussi à se calmer. Bon, déjà, le rassurer. Il lui dit alors avec un sourire néanmoins amusé :*

« Tu n'as pas à faire ça. Je comprends assez bien le coréen. »

*En même temps, c'était logique si on y réfléchissait un peu. Il était obligé de comprendre le coréen s'il voulait les cours dispensés à Akiwa. Il devait aussi connaître le coréen pour discuter avec d'autres personnes que ses amis d'enfance. Après tout, il n'est pas marqué sur notre front au début d'une discussion qu'on est japonais ou pas.*

« Et ne t'en fais pas, je vais bien. Je promène mon chien. »

*Ajouta-t-il avec le même sourire en lui montrant son chien à ses pieds qui remuait la queue avec un air interrogateur en regardant la tarentule. Kimchi était perturbé par cette bête en plein milieu de la figure de l'humain et Kimitaka devait avouer que lui aussi. Cependant, il essaya de ne pas y faire attention et poursuivit d'un air un peu plus intrigué que les deux autre fois :*

« Et toi? »

*Car oui, il devait avouer qu'il était intrigué. Que faisait Ok Chun ici? Car il était clair qu'il n'était pas habitué à être dans le lac à cette heure-ci. Si ça avait été le cas, il saurait que Kimitaka était là pour promener son animal, comme la plupart des gens dans le parc à cette heure-ci. Et puis, il ne serait pas habillé comme cela. L'aîné des Yokota repensa à sa théorie de somnambulisme. Si c'était réellement le cas, le garçon réagirait-il ainsi? A vrai dire, le Geobuk ne le savait pas : personne dans sa famille ne souffrait de cette maladie.*


_______________________________________________________________________________________
HS :
Code langage :
- Japonais
- Coréen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ok Chunavatar
y

y
messages : 47
je suis ici depuis le : 03/08/2010
âge : 26
love status : single | I'm an idiot. A draw. I think only of myself. What else?
animal de compagnie : a tarantula : Pourquoi pas autre chose? Juste parce que c'est la seule chose qu'il a trouvé et qui lui correspond assez bien. Enfin, c'est ce qu'il dit. Pour finir, l'animal ne porte pas de nom, il l'a nomme tout simplement tarentula (en anglais)
mood : vilipendant; not to attract the attention of the world? No, not at all. Life is a maze, we sometimes surprises.
je me trouve ici : It is this above all in the beginning. Do him good luck - well, I do not think it will be necessary -

MessageSujet: Re: Il était une fois...| with Kimitaka   Sam 21 Aoû - 10:19

    Chun avait une question: Était-ce aussi drôle de le voir dans cet état? Apparemment oui, sinon le jeune Kimitaka n'aurait pas prit autant de temps à lui répondre et n'aurait par ailleurs pas cligné autant de fois les yeux, ou bien serrer les lèvres un nombre incalculable de fois pour s'empêcher de rire. Il en avait envie? Le gamin, ce gratta légèrement la tête, il avait le droit. Il était ridicule à quoi bon ce voiler la face? Pourtant malgré ça, il resta face au jeune homme, attendant une quelconque réponse. Il le trouverait bête maintenant...Lui qui n'était pas très futé. Lui qui paniqué à l'entente d'un bruit trop brusque, cherchant à gauche à droite si sa tarentule était avec lui. Lui qui aimait jouer le provocateur. Il baissa les yeux, ainsi que la tête lourdement comme pour montrer son découragement. Et en plus de ça, il n'avait même pas su prononcer la chose la plus simple de toutes ses fichues leçons. Il abandonnait. Vu son découragement, la tarentule, ce retira de son œil, ce posant sur sa joue mais c'était comme s'il y voyait encore moins. Il avait un nouveau sentiment. Quelque chose qui ne lui arrivait que très rarement voir même jamais. Il retira en toute douceur sa main de ses cheveux blonds, un nouveau sentiment? La gêne? S'en était presque humiliant, il cligna à plusieurs reprises des yeux, relevant doucement la tête à sa réponse, finalement il était toujours là, face à lui? Il ne riait pas, cette envie lui était passé alors? Il croisa les bras, soupirant légèrement.
    C'était logique finalement, s'il était ici c'est qu'il le comprenait. Et puis à ce qu'il avait put entendre, il n'était pas en première année, ni en deuxième année, il était encore plus haut, même plus haut que lui. Il avait dû l'apprendre en toute première année, maintenant ça allait parfaitement. Il sourit légèrement ce trouvant idiot. Il aurait voulut ce frapper avec le livre qu'il avait entre les mains. Et sans trop tarder, c'est ce qu'il fit, ce frappant fortement avec le bouquin, faisant bien de ne pas toucher la pauvre araignée, il ne voulait pas lui faire peur, malgré la déconcentration qu'elle lui avait amené en ce dur matin. Il tenait à elle comme à la prunelle de ses yeux.

    Il sourit timidement en lui demandant alors s'il était perdu. Ce croyait-il dans la jungle? Croyait-il qu'il venait de rencontrer une toute autre espèce? Pourquoi parlait-il ainsi? Pourquoi ces gestes? C'est à ce moment là qu'il ce souvint qu'il n'avait plus à parler de cette façon, il le comprenait comme il avait pu le lui dire plus tôt. Cette gêne revint assez rapidement. C'était stupide, d'être aussi gêné au même moment. Oui, stupide. Il disait ça parce qu'il n'avait jamais ressentit ça de toute sa vie. Il posa son regard sur le chien du jeune homme. Waouh! Il avait l'impression de ne plus en avoir vu depuis un bon moment. Peut-être parce qu'il était beaucoup trop renfermé sur lui même. Trop dans sa bulle. Il ce baissa, ce posant à genoux face au chien, il posa doucement sa main sur la tête du chien, lui souriant comme un enfant. C'était agréable. Es-ce qu'il pourrait caresser son araignée de cette façon? Il ce le demandait bien. Tellement, qu'il tenta de caresser celle ci de la même façon. Mais pas moyen pour le jeune homme de poser son doigt sur celle ci qui n'arrêtait de bouger dans tous les sens, ce perdant dans les cheveux du blond. Eurk! Il grimaça, ce relevant tranquillement.

    ▬ Tu as un très beau chien. Comment s'appelle t-il?

    Cette question le fit doucement sourire. A lui aussi on lui posait souvent cette question. Comment s'appelait son araignée, et la seule réponse qui sortait de sa bouche était: "On ne l'appelle pas". Les gens le prenaient assez mal, pensant qu'il ne voulait pas le leur dire. Mais c'était la vérité. Il ne l'appelait pas non plus. C'était la tarentule, voilà tout.

    Et lui qu'es qu'il faisait? Il apprenait, du moins il essayait du mieux qu'il pouvait. Il lui montra le livre, le levant vers le haut pour qu'il puisse bien le voir.

    ▬ J'essaye d'apprendre, ça n'est pas le meilleur moment de la journée pour faire ce genre de chose. Mais je n'arrivais pas à dormir.


    Il sourit innocemment, regardant à son tour le bouquin. C'est sur, c'était vraiment très rare, qu'il apprenne le matin, à moins qu'il ai un contrôle à la première heure et encore, ça lui arrivait d'arriver en mode "freestyle" il scruta longuement le livre, ce mordant la lèvre inférieur. Ils étaient si familier, à croire que le fait qu'ils ce soient croisés à plusieurs reprises leurs donnent l'impression de s'être déjà parler. Les deux connaissaient le prénom de chacun alors qu'ils ne sont pas du tout au courant. Il préférait ne pas lui dire qu'il le connaissait, il allait le prendre pour le plus grand fouineur du monde, alors que ça n'est pas ça, du tout, c'est juste qu'il est toujours bien placé pour entendre n'importe quelle bêtise ou conversation. Es-ce de sa faute?

    ▬ Tu es japonais alors? N'es-ce pas un hasard?

    Mais clin d'œil quoi! Il était sérieux? Il essayait de jouer le comédien ou il est totalement idiot?

    ▬ Quel est ton prénom?

    Hahaha~ Il ce gratta la tête, essayant du mieux qu'il pouvait de rester sérieux, voir même lui même sans ce faire griller. C'était pire que les interrogatoires des professeurs. Parce que là, il ce torturait lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yokota Kimitakaavatar
g

g
messages : 483
je suis ici depuis le : 04/07/2010
âge : 28
love status : Célibataire
animal de compagnie : Kimchi, un Jack Russel
mood : Perplexe
je me trouve ici : Au bal, avec Hye Min/ en train de m'excuser auprès de Sachiko

MessageSujet: Re: Il était une fois...| with Kimitaka   Lun 23 Aoû - 5:50

*Bon, Kimitaka devait avouer que le signe de découragement du jeune homme avait eu le don de l'aider à se calmer. Il lui semblait seulement que ce genre de réaction était un peu exagérée. L'avait-il vraiment blessé quand il a eu envie de rire? Vraissemblablement, sinon Ok Chun n'aurait pas réagi de cette façon. Pour tout vous dire, il en était désolé. Tout simplement désolé de le voir ainsi. Il ne pensait pas que son envie de rire provoquerait un aussi grand sentiment de désarroi qu'il semblait voir là. S'il s'était mieux retenu, le garçon ne se serait pas senti ainsi. Il s'en voulait, clairement. Mais en même temps, il n'avait pas vraiment fait quelque chose de mal : il s'était calmé avant que l'éclat de rire n'arrive. On ne peut pas prévoir ni les sentiments des autres, ni les sentiments de culpabilité. On ne peut pas y remédier également. Il devait porter sa croix. Il pensa à s'excuser mais ça aurait été tout à fait inapproprié. C'est pourquoi il lui parla pour tenter de faire évanouir ses dernières envies de rires et le sentiment horrible dans lequel semblait être plongé le possesseur de la tarentule. Mais cela fit apparemment pire que mieux puisqu'après sa réponse, le jeune homme se frappa, se mettant un coup sur la tête avec son livre. Que lui prenait-il? Non, Kimitaka n'était plus amusé, il était plutôt peiné. Et un peu en colère aussi. Mais contre qui? Contre le jeune homme? Oui, pour réagir de façon aussi excessive. Contre lui même? Oui, pour ne pas savoir dire les choses de façon à ne pas blesser les gens. Oui, il en voulait aux deux. Mais que pouvait-il faire? Se frapper avec le livre lui aussi? C'était une possibilité. Mais bizarrement, ça ne lui allait pas. Pas assez douloureux pour lui.*

*Il écouta donc la question du garçon et fit abstraction aux larges signes qu'il continuait à faire. Il ne fallait pas non plus lui redonner envie de se cogner de nouveau avec son livre. Alors Kimitaka répondit à la question comme s'il n'y avait pas eu de signes pour appuyer les dires du Yongwang. Puis il le regarda se baisser vers son chien qui en profita pour essayer de renifler la bêbête qui se trouvait sur le garçon. Seulement, à chaque fois qu'il essayait d'approcher sa truffe, le truc noir déguerpissait vers un autre coin du visage. Aussi, au lieu de renifler le machin sombre, il reniflait Ok Chun. Il le reniflait de partout car il essayait de suivre la tarentule mais c'était tout bonnement impossible. D'ailleurs, après que le garçon l'ai caressé, il tenta de caresser la bestiole qui là encore prit la poudre d'escampette, direction les cheveux cette fois-ci. Le Jack Russel abandonna alors la course et tourna son regard vers le garçon tandis que son maître, qui avait suivit toute la scène d'un air amusé mais inquiet, le présenta.*

« Merci. Il s'appelle Kimchi. »

*Le senpai faillit demander la même chose concernant le truc qui se baladait sur le visage du jeune homme depuis tout à l'heure mais s'en abstint. En fait, il n'était pas vraiment intéressé par le nom de l'animal. Il était en vérité plus intrigué par la raison pour laquelle il la laissait se balader partout sur son visage. Il devait y être attaché, sinon il le ferait pas. Il n'empêche, Kimitaka savait que même s'il aimé toutes les sortes d'animaux à par les moustiques qui eux l'aimaient trop, il laisserait sa tarentule dans son vivarium plutôt que l'emmener partout avec elle s'il en avait une. Déjà parce qu'il ne ressentait absolument pas l'envie de sentir constamment une araignée sur lui, ensuite parce qu'il aurait trop peur qu'elle se fasse écrasée ou autre chose. Cependant, le Geobuk n'eut pas le temps de réfléchir davantage à la question puisque le Yongwang répondit à sa question. Déjà, pourquoi tenait-il le livre aussi haut? Pas la peine d'autant d'efforts, il aurait très bien pu lire le titre du livre d'un peu plus loin. Ensuite... Apprendre? A cette heure-ci? Ici? Dans cette tenue? Bon, l'aîné des Yokota concevait que le garçon n'arrivait pas à dormir et que la bibliothèque était fermée. Mais il y avait bien d'autres endroits dans le château pour lire sans être couvert de la rosée du matin du parc. Et puis, il aurait pu s'habiller avant de descendre de son dortoir, non? Enfin, les Yongwang étaient étranges, c'était un fait. Pour Kimitaka, il n'y avait plus à le prouver.*

« Je vois ça... »

*Fut d'abord la seule réponse qu'il put donner. Un « je vois ça » prononcé à mi-voix de manière pensive tout en regardant le pyjama du garçon. Que pouvait-il répondre à cela, dit comme ça, dit dans cette tenue? Rien à vrai dire. Il ne trouvait rien à dire qui ne soit pas impoli ou incongru. Après tout, le garçon faisait ce qu'il voulait! Il n'était ni son père, ni son grand frère, ni même un ami proche. S'il voulait se balader nu, c'était son choix également. Bien que là Kimitaka trouverait cela gênant, il devait bien l'avouer. Mais le fait est qu'Ok Chun cessa de parler tout en continuant de contempler son livre. L'avait-il mis de nouveau mal à l'aise? Bon sang, il avait beau être à Geobuk, il avait vraiment du mal avec les relations sociales. Peut être que finalement la sirène aurait eu raison de l'envoyer à Ineo. Les gens l'auraient évité, ça aurait été parfait. Seulement non, il ne regrettait pas d'être à Geobuk, il n'y arrivait pas. Il y était trop bien, avec Hikaru et Yutsuki. Il aurait peut être mal tourné sans eux. Sûrement même. Et c'était tandis qu'il était dans cette réflexion que le Yongwang reprit la parole.*

« Hé? »

*Fut encore une fois la seule réponse qui vint à l'esprit de Kimitaka. Pourquoi disait-il cela? Il ne le connaissait vraiment pas? Pourquoi l'avait-il abordé alors? L'aîné des Yokota ne comprenait pas. Avait-il fait erreur? Vraissemblablement puisque le garçon lui demanda même son prénom. Son prénom? Et pourquoi pas son nom complet? Le connaissait-il à moitié? N'importe quoi Kimitaka. -_- Bon, d'abord, il devait admettre qu'il avait eu tord de croire qu'il le connaissait et s'excuser de ne pas s'être présenter plutôt. Il s'inclina alors légèrement en en s'excusant et en disant :*

« Ah sumimasen. Boku no namae wa Yokota Kimitaka desu. Yoroshiku ne. »


*Il se releva alors et ajouta avec un petit sourire :*

« Je m'appelle Yokota Kimitaka. Enchanté. Je me suis dit que ce serait mieux de me présenter en japonais et te le traduire après puisque tu apprends ma langue. Désolé de ne pas m'être présenté avant. Au vu de comment tu m'as abordé, j'avais l'impression que tu me connaissais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ok Chunavatar
y

y
messages : 47
je suis ici depuis le : 03/08/2010
âge : 26
love status : single | I'm an idiot. A draw. I think only of myself. What else?
animal de compagnie : a tarantula : Pourquoi pas autre chose? Juste parce que c'est la seule chose qu'il a trouvé et qui lui correspond assez bien. Enfin, c'est ce qu'il dit. Pour finir, l'animal ne porte pas de nom, il l'a nomme tout simplement tarentula (en anglais)
mood : vilipendant; not to attract the attention of the world? No, not at all. Life is a maze, we sometimes surprises.
je me trouve ici : It is this above all in the beginning. Do him good luck - well, I do not think it will be necessary -

MessageSujet: Re: Il était une fois...| with Kimitaka   Mer 25 Aoû - 9:39

    ▬ Hum, alors c'est ça ton prénom.

    Il sourit comme un enfant caressant pour la énième fois la tête du chien, il était extrêmement doux. Il aurait aimé avoir un chien finalement, peut-être qu'il aurait été moins chiant, plus compréhensible, moins prétentieux et ainsi de suite - à moins que le fautif dans toute cette histoire soit le jeune Ok Chun en personne - Enfin, vous voyez ce que je veux dire? A force de côtoyer la jeune tarentule, le jeune blond pensait devenir fou. Et pourtant lui ne voulait malheureusement pas être débarrassé d'elle et ceux même pas pour une petite heure, malgré le quotidien qu'il pouvait endurer avec elle. Il paniquerait, et s'il la laissait seule dans sa chambre bien à l'abri il savait qu'elle n'était pas du genre à être sage. Il finirait par la chercher partout, donc quitte à la laisser sur son visage tout est plus sur. Regardez là, elle a même peur d'un chien tout gentil, tout mignon. Chun ce releva levant les yeux vers le haut de façon à voir ce que pouvait bien faire son araignée dans ses cheveux. Vous trouvez ça dégoutant? Je suis du même avis, mais le jeune garçon ne l'ai pas du tout, à croire qu'il est totalement ignorant. Pauvre yongwang. Il posa sa main sur sa tête, essayant de sentir ou pouvait bien ce loger la belle tarentule, mais sans succès. Tant pis. Elle ne devait pas être bien loin. Et lui? Que faisait-il? Sans hésiter, il lui montra son bouquin de façon à ce qu'il puisse le voir. Il apprenait, et ceux depuis déjà de bonnes heures, mais rien arrivait à ce fourrer dans son cerveau, s'il y avait une cause? Oui, trop peu de concentration. Ses pensées étaient bien ailleurs, le sommeil lui manquait et le pire dans tout ça était que lorsqu'il rejoignait ses draps, il n'arrivait pas à retrouver cette fatigue. En parler? Aller à l'infirmerie? Il n'y allait que lorsque les heures de colles lui tombaient dessus. Et bien oui, parce qu'il y a des moments ou Chun ne supporte plus d'être enfermé dans une salle pendant des heures et pour des raisons quelconques. Alors bon, c'était vrai, qu'il n'était pas au top de sa forme dans des vêtements présentables, mais après tout, la majorité des personnes savent que Chun n'est pas quelqu'un de très net dans sa tête et surtout qu'il n'en fait qu'à sa tête. Il est maître de sa vie après tout.

    A la réponse du nippon, Chun ne put s'empêcher de sourire bêtement. Il trouvait ça bizarre? C'était prévu, il l'avait pré-sentit. Il contempla longuement le livre, devait-il aller de l'avant le saluer, lui dire au revoir et retourner apprendre? Pourquoi c'était-il lever avant tout? Il ne s'en souvenait même plus, c'était cette tarentule la cause du problème? Il haussa les épaules, s'amusant avec les pages du bouquin. N'importe qui et n'importe quoi arrivait à divertir le jeune garçon, même une mouche serait signe de distraction ou comme un lit sans oreiller.

    Oui, il était japonais et ça il savait depuis bien longtemps maintenant. Mais il ne pouvait lui dire la vérité. Il n'était pas fou...? Il n'est pas non plus curieux. C'est juste que ses oreilles sont là et surtout quand il le faut. Il soupira, continuant sur la même longueur d'onde. Quel était son nom? Il sourit légèrement, lorsqu'il put apercevoir la tarentule sur son front. Et bien, elle en avait mit du temps avant de ne sortir de sa cachette. Étonnant? Le nippon était surpris? Pourquoi? Il n'y porta pas une très grande attention, laissant le jeune homme ce présenter en japonais. Chun était assez heureux sur ce coup ci. Pour le moment il avait tout compris, n'était-ce pas parfait? Les cours avaient en quelque sorte payés. Il s'inclina légèrement comme pour lui faire comprendre qu'il était enchanté de le rencontré. Il sourit à l'explication du jeune homme, alors il ne c'était pas trompé dans les deux sens? Il avait eut raison en ce qui concerne sa traduction mais aussi sur le prénom de celui ci. Il sourit de toutes ses dents s'inclinant encore une fois. Il avait eut cette impression? Sérieusement, finalement il n'était pas aussi futée que ça! Shin Ah lui avait-elle mentit. Elle était tellement gentille qu'elle n'arrivait pas à lui dire la vérité, prenait-elle exemple sur sa seconde sœur? Misère! :

    ▬ Ton impression n'est peut-être pas fausse. Tu es très intelligent.

    A cet instant ci, il laissa ses doigts s'aventurer dans ses cheveux blonds, l'araignée, ce balada le long de son nez, puis sur sa bouche, sa joue, Chun, posa sa main sur sa joue de façon à ce qu'elle puisse ce balader ailleurs que sur son visage. Elle s'exécuta sans trop tarder, laissant le sourire du jeune "gamin" s'élargir encore et encore. Il la laissait ce balader de main en main, il était tout heureux comme un enfant.

    ▬ En tout cas je suis enchanté de faire ta connaissance Kimitaka. Pour ma part, je me nomme Ok Chun.

    Il avait dit ses paroles avec sa voix habituelle, avec ce ton légèrement cassé et très doucement. Il n'était pas du genre à crier, ou à parler fort, non ça n'était pas dans ses habitudes. Timide direz-vous? Mais pas du tout, juste que la majorité des choses lui demande des efforts incroyable tout comme parler. S'il aurait put naître muet, ça ne l'aurait pas dérangé.

    ▬ Dis moi, comment dit-on "Enchanté" en japonais?

    Il releva les yeux vers le dénommé Kimitaka, pourquoi ne pas jeter un coup d'œil dans son bouquin? Flemmardise quand tu nous tiens ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Yokota Kimitakaavatar
g

g
messages : 483
je suis ici depuis le : 04/07/2010
âge : 28
love status : Célibataire
animal de compagnie : Kimchi, un Jack Russel
mood : Perplexe
je me trouve ici : Au bal, avec Hye Min/ en train de m'excuser auprès de Sachiko

MessageSujet: Re: Il était une fois...| with Kimitaka   Sam 28 Aoû - 22:33

HS : Désolé, réponse courte. Je n'avais rien d'autre à mettre.

*Kimitaka connaissait le syndrome des oreilles baladeuses. Il préférait regarder avant d'écouter, mais il ne pouvait également pas s'empêcher d'écouter les discussions de ses amis. Sauf que oui, ce n'étaient que les discussions de ses amis. Mais on pouvait tout de même dire qu'il en était sujet. Donc oui, il connaissait ce phénomène, aussi bien que le garçon en face de lui. Et oui, il connaissait le garçon aussi. En même temps, ce n'était pas sa faute : quand on lui parle, il écoute, et justement on lui a parlé de ce garçon. Enfin bref, si l'autre ne le connaissait pas, lui, il savait qui il était. Aussi quand le garçon allait se présenter, allait-il dire qu'il connaissait son nom, mais il n'eut pas le temps de penser d'avantage à sa petite surprise que le garçon lui répondit d'une façon et avec des mots bien particuliers. Son impression n'était pas fausse? Il le connaissait bel et bien alors? Dans ce cas, pourquoi faisait-il semblant que non? Souhaitait-il jouer les Ineos en embrouillant les gens? Kimitaka fronça les sourcils. Il ne savait pas à quoi le Yongwang jouait mais il n'aimait pas qu'on s'amuse avec lui. Pourtant, le garçon semblait bien sous tout rapport, à part cette araignée qui ne cessait de se balader sur la tête blonde. C'était un Yongwang, pas un Ineo. Les Yongwang sont pourtant connus pour avoir un cœur d'or malgré leurs nombreuses bêtises, non? Mais on ne pouvait se fier à personne apparemment de nos jours. Tendu, le Geobuk demanda alors :*

« Qu'est ce que ça veut dire? »

*Non, ce n'était pas qu'on le suive qui le dérangeait. Quoiqu'il connaissait une fille qui ne faisait que ça de la journée. Mais cette fille peu discrète lui courait littéralement après. Là, c'était différent : le garçon connaissait donc son nom mais ne l'avait jamais abordé jusqu'ici. Cela ne le dérangeait pas. Non, ce qui le dérangeait, c'était qu'Ok Chun lui avait mentit. Que voulait-il? Que préparait-il? Pouvait-il croire tout ce qu'il dirait après ça? L'aîné des Yokota n'en était pas sûr. Il n'en était pas sûr et il n'aimait pas ça. Aussi, quand le garçon se présenta finalement, il ne prit pas en compte c'est présentation. Il était enchanté de faire sa connaissance mais il le connaissait déjà? Vous ne trouvez pas cela étrange, vous? Kimitaka, si. Pour lui, ce n'était qu'une façon de plus pour l'embrouiller. Il trouvait que ce garçon agissait réellement comme un Ineo ayant envie de s'amuser et le Geobuk détestait cette sensation. Surtout que le garçon semblait inoffensif, s'amusant avec sa tarentule comme un enfant. Mais ce que Kimitaka savait à force d'être dans une école magique, c'était qu'il ne faut jamais se fier aux apparences, même si votre instinct vous dit le contraire. Toujours se protéger pour pouvoir protéger ses frère et sœur. Il n'aimait pas ce précepte quand il amenait un côté négatif dans une relation humaine, il devait clairement l'avouer, mais il lui avait déjà amené des côtés positifs dans une relation et ne l'avait jamais trahi en quelque sorte.*

*Lorsque le garçon lui demanda comment on disait « enchanté » en japonais, Kimitaka se demanda si c'était pour changer de sujet ou le détendre. Oui, il est vrai qu'il devenait un peu parano maintenant qu'il ne connaissait pas clairement les intentions du jeune homme, surtout que celles-ci semblaient désormais malsaines dans son esprit. Faire semblant d'apprendre le japonais pouvait être une ruse pour lui permettre de l'aborder. L'aborder mais pourquoi? C'était là le problème. Le Geobuk ne savait pas pourquoi. Sentant son maitre tendu, Kimchi se demanda d'abord ce qu'il se passait. Après tout, il n'y eu pas de mots plus haut l'un que l'autre dans cette discussion. Tout avait été très calme et poli. Mai la dernière question de son maitre était tendue et il semblait sous pression depuis. Le chien regardait tour à tour son maitre et le garçon, se demandant ce qu'il devait faire puisqu'il n'avait pas encore senti le moindre geste sur sa laisse qui pourrait indiquer qu'il devait se préparer. Néanmoins, il ne se mit pas assis et resta face au garçon, près à agir si besoin. Quant à son maitre, il se demandait toujours s'il devait répondre à la question ou pas. Il se dit finalement que ne pas répondre serait impoli et que de toutes façons sa tension ne retomberait pas facilement. Donc aucun risque qu'il oublie ses doutes. Donc répondre à la question ne serait pas un problème. Il réfléchit à peine un moment à sa réponse avant de dire :*

« On dit Hajimemashite. Mais comme nous sommes deux garçons, que je suis ton ainé et que tu m'as parlé en premier, j'ai préféré utilisé Yoroshiku. »


*Si au moi le garçon se posait la question concernant ce que Kimitaka avait dit tantôt, il avait ainsi la réponse déjà toute faite. Maintenant, le Geobuk voulait la réponse à SA question. Et il fallait que ce soit une très bonne réponse...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ok Chunavatar
y

y
messages : 47
je suis ici depuis le : 03/08/2010
âge : 26
love status : single | I'm an idiot. A draw. I think only of myself. What else?
animal de compagnie : a tarantula : Pourquoi pas autre chose? Juste parce que c'est la seule chose qu'il a trouvé et qui lui correspond assez bien. Enfin, c'est ce qu'il dit. Pour finir, l'animal ne porte pas de nom, il l'a nomme tout simplement tarentula (en anglais)
mood : vilipendant; not to attract the attention of the world? No, not at all. Life is a maze, we sometimes surprises.
je me trouve ici : It is this above all in the beginning. Do him good luck - well, I do not think it will be necessary -

MessageSujet: Re: Il était une fois...| with Kimitaka   Lun 30 Aoû - 10:00

    Un ineo? Lui? Du tout et pourtant, on pourrait le croire si on ne connaissait pas le jeune garçon, juste parce qu'il est parfois trop chiant, trop joueur, parfois trop mesquin mais après tout, c'est ce qui fait son charme, non? C'est à force de rester des journées entières à jouer avec Baek Jun, oui tout ça c'est de sa faute. Il faut bien rejeter la faute sur quelqu'un! A la fin, le jeune yongwang n'est plus vraiment lui même, il est beaucoup trop réfléchit voir trop, rit pour un rien et perds même son calme, il bouge la tête de gauche à droite et ce balance comme un enfant perturbé un grand sourire sur les lèvres. Les jeux sont parfois dangereux. Mais les mots danger et risque ne sont pas des choses que celui ci peut comprendre. La raison de ce matin? Non, ça n'était pas Jun, il ne l'avait pas vu depuis un bon bout de temps, sans mentir il lui manquait, il n'y avait que lui qui arrivait à lui tenir tête. C'était juste le manque de sommeil disons - vu qu'il n'y a aucune réelle raison - Le jeune nippon, avait l'air bien réfléchit, qui avait-il? Il ne faisait pas bonne impression? Le petit blond, laissait tout de même son regard sur sa tarentule, pour ne pas qu'elle ce fasse mal, jetant quelques coups d'œils pesant sur son interlocuteur. Qu'es que cela voulait dire? Le dénommé Chun, laissa son regard de plonger dans celui de Kimitaka. A sa question, le jeune homme ne put s'empêcher de sourire grand, très très très grand, un sourire à lui faire montrer toutes ses dents petit à petit. Il lui faisait douter? Peur? Sérieusement? Qu'es qu'il y avait? Il n'était pas un garçon méchant malgré tout ce que l'on peut entendre ou voir, c'est un garçon banal. Un simple yongwang. Devait-il le lui dire la façon dont il l'avait connu, pour lui enlever tout doutes? Apparemment ça n'avait pas l'air de trop le déranger maintenant qu'il avait put l'aborder tranquillement. Mais il aimait faire planer le doutes, oui, même voir beaucoup, il ce contenta alors de laisser sa tarentule jouer sur ses mains, la laissant passer de main en main histoire qu'elle s'amuse autre part que sur son visage, il avait toujours ce sourire sur les lèvres, laissant ce silence pesant dans cet endroit qui été le lac. Il regarda pour la énième fois le chien, faisant mine d'aboyer? Il ressentait cette pesanteur lui aussi? Pourtant Chun, ne déteste pas son maître il y porte même une admiration. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Bon chien!

    Il brisa le silence, levant la tête avec cette tête de gamin innocent! Mais de quel droit. Ses yeux étaient tous deux grands ouverts, comme étonné que celui ci lui pose la question.

    ▬ Ce que ça veut dire? Rien de bien intéressant. Juste que je te connaissais bien avant. il prit le temps de faire une pause, regardant sa tarentule, remonter au niveau de son visage, elle préférait son visage? Et bien qu'elle y aille. Il reprit, cette fois ci beaucoup plus lasse, ▬ Le hasard est bien fait. C'est grâce à lui que j'ai pu en apprendre un peu plus de toi.

    Il sourit ce présentant à son tour. Il prit même le temps de lui demander comment ce disait enchanté en japonais. Alors c'était comme cela? Il ouvrit son bouquin, prenant le temps de décortiquer chaque mots et chaque phrases par son manque de concentration. C'était bien ça, après tout il était japonais il lui faisait entièrement confiance.

    ▬ Tu dois te demander pourquoi je t'ai demandé ton nom, alors que je suis censé te connaître?

    Il ne leva pas les yeux de son bouquin, essayant de retenir le mot. C'était toujours ça, il ne finirait pas bête le pauvre Ok Chun. En tout cas moins que d'autres, il ne citera pas de noms. Il sourit, fermant le livre fortement, de quoi faire paniquer de plus belle la tarentule, qui ce logea une fois de plus dans ses cheveux.

    ▬ Je ne le sais pas non plus. En tout cas, je trouve que tu es un type bien. Plus vieux j'aimerais te ressembler. Mais bon...je ne pense pas que ça soit possible. J'ai encore beaucoup à apprendre.


    Un sombre idiot. Un nul. Oui, malgré ses grands airs Chun, reste quelqu'un qui peu apprécier certaines choses chez certaines personnes. Elles sont rares, elles n'existent même presque pas. Mais bon disons que Kimitaka est à "là" de toucher les rêves du blond oui. Parce que ceci à toujours été un rêve de gamin comme il disait et jamais un aquis. Un rêve de gamin? Ne l'est-il pas encore? Il s'abaissa une nouvelle fois, touchant le museau du chien.

    ▬ Et toi Kimitaka, tu ne me connais pas, hum?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il était une fois...| with Kimitaka   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il était une fois...| with Kimitaka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
akiwa ::                                 | AKIWA | :: Extérieur :: Le Lac-