AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's been a crazy, crazy night... (Jung Soo ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Choi Soo Rinavatar
Y

Y
messages : 361
je suis ici depuis le : 08/07/2010
âge : 25
love status : Célibataire, mais amoureuse de la personne qu'il ne faut pas...
animal de compagnie : Un chat blanc nommé Hitsuji - un fouteur d'embrouilles à lui seul, ce truc! è.é
mood : Très joyeuse!
je me trouve ici : ou là, ça dépend des moments

MessageSujet: It's been a crazy, crazy night... (Jung Soo ♥)   Mer 25 Aoû - 10:17

It's been a crazy, crazy night...
Choi Jung Soo et Choi Soo Rin




Ce soir-là, la salle commune des Yunikon était plutôt calme, à l'exception de quelques premières années qui gesticulaient sur leurs chaises, tout cela à cause de découverte du fameux mouvement de poignet du sortilège de Lévitation. Les autres travaillaient ou discutaient tranquillement dans leurs fauteuils... Tous? Non. Ils ne prêtaient pas attention à l'aura massacrante venant d'un coin de la pièce, cachée sous une pile de livres et de parchemins. S'ils avaient remarqué puis cherché quelle en était la source, ils auraient eu la surprise d'y découvrir une Soo Rin complètement abattue. Elle qui était d'habitude si joyeuse, optimiste et bourrée de joie de vivre, se trouvait affalée sur la table, le regard dans le vide et les yeux rouges à force de pleurer. Eh oui, elle aussi était capable de sombrer aussi vite et aussi profond, surtout avec le lest que la journée venait de lui fournir...

Aujourd'hui, ce devait être une journée comme les autres. Une journée de cours, de devoirs, de repas dans la salle commune avant d'aller se coucher à l'heure où le couvre-feu vous l'ordonnait – ou pour Soo Rin, l'heure de commettre tous ses petits délits. Cette routine plutôt lassante avait été rompue avant même la première heure, lorsqu'elle discuta avec sa demi-soeur pour le déjeuner. Hyo Rin était la directrice d'un fan-club et vantait souvent les qualités multiples et infinies de son amour du moment, j'ai nommé Kim Jong Hae. L'aînée lui avait toujours tenté de lui montrer que le jeune homme n'était pas du tout pour elle – elle savait de quoi elle parlait; l'avantage qu'il soit son premier petit ami était encore présent. Mademoiselle Hyo Rin avait décidé, un peu comme d'habitude, de faire la sourde oreille, en expliquant comme une institutrice à un élève un peu bête qu'elle s'était entichée de lui sans qu'elle le veuille et qu'elle pouvait toujours parler, il y avait une raison pour laquelle ils avaient rompu et qu'elle, elle ne le ferait pas. Et bien... Il y avait beaucoup de choses qu'elle ignorait, finalement, comme leur amitié... améliorée? Les flèches de Cupidon possédaient toujours un pouvoir aveuglant lorsqu'il s'agissait de Hyo Rin, et ce avec toutes les personnes dont elle était tombée amoureuse. Après cette discussion plutôt houleuse, notre petite Yunikon se dirigea vers la salle de sortilèges, où elle et son partenaire devaient s'entraîner à pratiquer un sortilège de Mutisme. Pourquoi apprend-on un sort, que beaucoup pensent très simple, en quatrième année? La réponse est simple. Il requiert une précision que peu de jeunes sorciers possèdent pendant leurs trois premières années. En effet, le zone que la baguette doit pointer à ce moment est minuscule: quelques centimètres carré autour de la pomme d'Adam. Si jamais la personne prononce le sort en décalant juste légèrement sa baguette, sa victime sombre dans l'inconscience et commence à s'étouffer à cause d'une trop forte pression sur la trachée. Soo Rin, en avance sur ses camarades dans cette matière, avait révisé et trouvait ce sortilège plutôt facile. Toutefois, sa soeur avait prononcé une phrase assez blessante qu'elle ruminait encore, même si elle l'aurait probablement oublié le lendemain. Ça la déconcentra suffisamment à ce moment pour qu'elle pointe sa baguette trop haut et son Yun Ho subit à ses dépens les conséquences citées plus haut. Il dut être transporté d'urgence à l'infirmerie devant une Soo Rin tétanisée par ce qu'elle venait de faire. Elle ne suivit pas le cortège d'élèves à l'infirmerie et préféra rester seule en attendant le cours suivant. Elle savait qu'elle avait été sur le point de tuer son meilleur ami, elle ne le niait pas, et cela lui fit encore plus mal. Une journée qui commençait mal? Oui. Mais le pire était à venir, et sous une forme assez surprenante pour la jeune fille...

Ce coup de grâce, cette révélation qui changea sa devise de vie même vient non pas du mal, d'une personne ayant de la rancoeur contre elle, mais d'un visage amical; celui de Jin Hyuk, en l'occurence. Ce dernier l'évitait depuis plusieurs jours. Dès qu'ils se croisaient dans un couloir, le vert et or faisait en sorte de prendre un autre chemin pour ne pas à l'avoir en face de lui et à discuter. Le problème était dans le fait que Soo Rin n'avait jamais rien fait pour que cela se produise. Certes, elle le harcelait un peu pour lui arranger un plan pour son futur couple, mais elle restait toujours gentille et ne le dérangeait que quand elle le savait libre. Pour savoir enfin ce qui se passait dans la tête du Geobuk, elle le coinça dans un de ces petits couloirs qu'il avait pris l'habitude d'utiliser et lui demanda sans détour de lui dire ce qui n'allait pas. La licorne essuya plusieurs échecs et tentatives de fuite, mais s'accrocha pour qu'il lui réponde. Finalement, le clan adverse capitula sous ses assauts et lui raconta toute l'histoire. Pour elle qui n'avait pas encore encaissé les péripéties de la matinée, ce fut le coup mortel. Elle fixa Jin Hyuk les yeux exorbités et la bouche ouverte, ne voulant plus fonctionner comme elle le désirait pour crier tout ce qu'elle avait sur le coeur. Elle avait critiquée Hyo Rin plus tôt, mais Cupidon s'était montré encore plus horrible avec elle. En plus de lui avoir ôté le sens de la vue, elle n'avait pas entendu toutes ces rumeurs qui circulaient sur lui... Elle courut dans les toilettes pour s'y enfermer. Toutefois, les larmes, les sanglots et les cris ne vinrent pas tout de suite. Elle arrivèrent seulement à l'interclasse de l'heure suivante, lorsque deux filles pouffèrent sur les prouesses sexuelles – ou plutôt mésaventures dans le cas présent – du petit ami de l'une. Les pleurs coulèrent tout seuls, suivis de gémissements et de reniflements assez difficiles à cacher. Soo Rin détestait pleurer en public et essaya de se cacher, mais le seul effet qu'elle obtint fut des hoquets en plus du reste. Elle attendit que tout le monde parte pour l'heure suivante avant de sortir et de foncer au second étage, direction sa salle commune. Elle gravit les escaliers du dortoir des garçons avec une idée très précise en tête et ouvrit la porte du dortoir des cinquième année. Elle alla vers le lit de Jung Soo et fouilla dans ses livres jusqu'à trouver celui de potions. Il n'avait pas ce cours-là dans la journée, coup de chance... Elle rangea tout et alla chercher ses ingrédients dans sa chambre. Ceci fait, elle redescendit, s'installa sur la table la plus reculée de la salle commune puis ouvrit le livre de son cousin à la page de la potion d'Euphorie. Même si Soo Rin avait vu son frère aîné la faire il y a environ deux ans, elle ne se souvenait plus exactement de ce qu'il utilisait. Elle fit plusieurs essais, se trompa souvent en inversant deux proportions tellement ses yeux étaient encore embués mais arriva finalement à ce qu'elle voulait. Akiwa interdisait l'alcool, alors elle avait tronqué la potion qui pouvait, si elle était ratée, procurer les mêmes effets qu'une simple bouteille de téquila. Oui, elle, Choi Soo Rin, avait décidé de se bourrer la gueule pour oublier ses déceptions de la journée. Un moyen comme un autre, quand on y pensait... Mais assez inhabituel venant d'elle, surtout avec une potion pour remplacer la bonne vieille vodka.

Pendant la période où notre apprentie alchimiste tronquait une potion déjà trop compliquée pour elle, la fin des cours avait sonnée et les élèves de Yunikon rentrait petit à petit dans leur salle commune. Soo Rin, elle, s'était endormie parmi les différentes fioles, tous contenant un liquide allant du jaune pâle au jaune tournesol, en passant par le jaune orangé ou le jaune doré. La plupart de ces potions n'étaient que de simples tentatives contenant la potion originale -la plupart du temps réussie – et ses dérivés, donc à jeter à la poubelle. Le résultat qu'elle avait tant espéré était dans sa main gauche, dont le bras pendait mais dont le poing serré n'était pas près de faire tomber le précieux liquide. Ce fut les cris d'excitation des première année qui la réveilla en sursaut et qui la redressa sur sa chaise. Elle ouvrit sa main, sourit puis ferma le livre de Jung Soo ayant pris quelques petites tâches jaunes depuis l'après-midi. Elle cligna des yeux plusieurs fois, se frotta les yeux dans une vaine tentative de faire disparaître ses cernes et chercha son aîné des yeux. Son regard se posa au passage sur Hwang Min mais passa sur elle; elle irait lui expliquer plus tard ce que se passait. Elle trouva Jung Soo un peu plus loin. Elle se leva pour tout ranger, espérant qu'il soit toujours là lorsqu'elle redescendrait. Elle changea son T-Shirt lui aussi tâché de jaune et retourna dans la salle commune, où son cousin était toujours. Elle prit le livre dans ses bras et se dirigea vers lui en priant intérieurement qu'il ne l'engueule pas pour ce prêt non demandé. Elle se fit grandir en montant sur la pointe de ses pieds et mit son bras sur son épaule avec un sourire, comme si de rien n'était. Il se retourna et l'embrassa. Quoi, comment ça, c'est étrange que deux cousins s'embrassent de cette façon? Pas pour Jung Soo et Soo Rin en tout cas. Ils le faisaient depuis leur petite enfance et cette dernière n'allait pas changer cette habitude. Et puis, ce n'était rien d'autre qu'un simple baiser, pas de quoi en faire un plat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

It's been a crazy, crazy night... (Jung Soo ♥)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
akiwa ::                                 | AKIWA | :: Deuxième Étage :: Salles de cours-