AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ;you're never gonna catch tomorrow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jung Shin Ahavatar
y

y
messages : 438
je suis ici depuis le : 03/07/2010
âge : 26
love status : célibataire ... mais pas libre du tout.
animal de compagnie : une saleté de pie se prénommant mapple.
mood : i guess i'm fine.
je me trouve ici : right beside you.

MessageSujet: ;you're never gonna catch tomorrow.    Ven 3 Sep - 12:58


Jung Shin Ah & Kwon Ho Young & Choi Jung Soo & Choi Soo Rin.____

You're never gonna catch tomorrow.


Samedi.
Un mot horriblement banal qui sonne aux oreilles, un mot qui ne représente qu'un des sept jours d'une semaine. Un jour que beaucoup attendent avec impatience car il est synonyme de repos et de lâcher prise. De décompression vis-à-vis de la semaine passée à travailler … Oui, enfin. Pas exactement pour chaque individu travaillant dans cette académie de magie. En effet, pour la demoiselle blonde appartenant à la maison des yongwang; le mot week-end était synonyme d'ennui. Parce qu'il y avait toujours un de ses amis qui allait en voir un autre, parce qu'il ne l'avait pas bien vu cette semaine, parce qu'il y avait toujours un devoir à faire, parce qu'ils avaient prévus de sortir ensemble … Non, finalement Shin Ah ne se retrouvait jamais seule, mais elle venait de passer deux mois de vacances avec les même personnes – tous des atteins mental si vous voulez son avis – et qu'elle n'avait pas pu rester avec des personnes calmes et posées. Des personnes avec qui il fait bon d'être parce que leur simple présence ou le simple son de leur voix vous endort immédiatement sur place. Ce genre de personne là, la jeune demoiselle en connaissait peu, et pourtant, ce n'était pas faute de vouloir les rencontrer plus souvent. Ils n'avaient pas les même centre d'intérêt, les même activités ou les même caractère. Si la yongwang, elle, aimait tout le monde, ce n'était pas le cas de chaque personne travaillant ici. Peu de personnes étaient dans la capacité d'accepter les personnes telles qu'elles étaient et d'à la fois accepter leur défaut et leur qualités comme le faisait la petite … Oui, bon. Elle était certainement un peu niaise sur les bords, cela dit …

C'était sur son lit, allongée en fixant rêveusement le plafond qu'elle venait de réaliser cela. Ouais. Elle ne passait pas assez de temps avec les gens qu'elle estimait quand même pas mal dans le fond, et c'était simplement à cause de leurs différents. Et cela, elle ne l'acceptait pas. Gonflant les joues comme un hamster et soufflant aussi longtemps qu'elle le put, la demoiselle se redressa d'un bond. Ce week-end promettait d'être riche en émotion – du moins elle l'espérait – puisqu'elle allait devoir faire le tour des yunikon ou muneo. Pas besoin d'être devin pour se rendre compte que les dragons ne se mariaient pas bien avec les licornes ou les octopus. Et le but de la demoiselle, aujourd'hui, c'était d'aller s'intéresser un peu aux même choses que ses connaissances des autres maisons. Le premier nom qui lui vint fut Choi Soo Rin. Pourquoi elle ? Parce que Shin Ah la connaissait plutôt bien. Elle était une demoiselle chez les yunikon qui paraissait plutôt réservée – à toujours étudier comme cela, là, avec son faux air sérieux – alors qu'en réalité, derrière cette façade se cachait une fille aussi déjantée que la demoiselle. Une fille totalement atteinte – mais si – qui avait su retenir l'attention de mademoiselle Jung plus d'une heure. Et qui avait même réussir à la retenir tout court, par ailleurs, elle lui rendait assez souvent visite, mais dans le fond, elles ne restaient pas ensemble à longueur de temps. Miss Jaune venait juste la voir pour la déconcentrer dans ses études et il se trouvait que la turquoise ne répliquait plus vraiment à force, se laissant entrainer par la jeune yongwang sans opposer de réelle résistance. Ah … Ces sacrés yunikon savaient bien cacher leur jeu, finalement. C'était un peu comme Jung Soo. Choi Jung Soo. Un yunikon, évidemment, qui, lui, passait son temps à se « battre » avec la blondinette. Pourquoi ? Oh. Pour pas grand chose. Quand ils étaient en désaccord, ils se battaient – pas bien méchamment soit dit en passant – et même lorsqu'ils étaient d'accord sur un ou plusieurs points – ce qui n'était pas une chose si rare – eh bien l'un des deux arrivait à trahir son propre point de vue dans le but de contredire l'autre et de commencer une bagarre … Lui aussi était un sacré phénomène.

C'était décidé, aujourd'hui, la jeune yongwang allait voir ce duo infernal ! Histoire de commencer en douceur et de ne pas trop être dépaysé, vous voyez, ensuite elle irait attaquer Jang Eun Hwa. Bon plan. Très bon plan, même. Blondie enfila des habits qu'elle attrapa au hasard, puis se coiffa assez rapidement. Elle ne prit même pas la peine de s'attacher les cheveux en couette ou en chignon comme elle le ferait d'habitude pour aller en cours, mais les laissa lâche sur ses épaules avant de quitter sa chambre. ( img. ). Elle croisa plusieurs élèves dans les couloirs ou en descendant les escaliers, parmi eux se trouvaient – évidement – des espèces de lourdeaux qui la draguaient pour avoir une seule et même chose : celle qu'elle ne leur donnait pas; alors elle fit abstraction de leur commentaire et les prit à la rigolade comme la gentille petite fille niaise et innocente qu'elle était.
Cinquième.
Quatrième.
Troisième.
Et finalement, le second étage s'ouvrit à elle. Celui des yunikon. Dîtes. Les yongwang étaient placés sacrément haut en fin de compte ! C'était pas si étonnant qu'ils gardent tous la forme et soient tous si sveltes, avec tant d'escaliers à monter et descendre chaque jour … Oui, bon, ou pas. La demoiselle joua à plouf-plouf silencieusement, et finalement ce fut le dortoir masculin qui remporta la manche. Bonjour Choi Jung Soo, à tout à l'heure Choi Soo Rin.

Avançant tout doucement dans les couloirs qui menaient aux chambres, la belle prit le temps de regarder sur chaque porte le nom des élèves – c'était qu'elle avait oublié le numéro du yunikon, voyez-vous – puis finit par arriver à la bonne porte. Elle s'échauffa la voix et amorça un mouvement pour frapper à la porte lorsqu'elle entendit des cris suspects à l'intérieur. Une jeune fille hurlait ! Shin Ah n'y réfléchit pas à deux fois et ouvrit la poignet d'un coup sec avant de pénétrer dans la chambre d'où semblaient provenir les cris et … Elle ne vit rien. Non, en effet, la demoiselle ne vit rien car un coussin venait gentiment de s'aplatir sur sa tête, la faisant reculer jusqu'au couloir – plus par surprise que par force, évidement – et quand l'objet de plume retomba enfin entre les mains de la yongwang, elle fut surprise de voir trois personnes se chamailler. Mais se chamailler gentiment bien entendu. Incapable de faire la différence entre telle et telle personne, elle attendit que la responsable de son décoiffage – bien sûr que le mot existe … - daigne enfin se retourner pour se rendre compte qu'il venait de perdre son coussin. Et cela ne tarda pas à arriver. La belle Soo Rin – coïncidence, destin ou coup de bol ? La blonde n'en savait rien – se tourna, recherchant son cher coussin, avant de se rendre compte que miss Shin Ah le tenait entre ses doigts. La blonde fit une petite moue amusée et referma la porte avant de se jeter littéralement sur la brunette afin de la chatouiller de toutes parts, heureusement qu'il y avait un lit dans la pièce, sinon elle serait probablement tombée à la renverse sur le sol toutes les deux …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kwon Ho Youngavatar
i

i
messages : 177
je suis ici depuis le : 18/07/2010
âge : 27
love status : I'm mister Lonely
animal de compagnie : Heaven
mood : I'm so Crazy !
je me trouve ici : Au bord du lac en train de composer ♦

MessageSujet: Re: ;you're never gonna catch tomorrow.    Dim 5 Sep - 1:55

« Economisez l'eau, prenez votre douche avec une amie. »

Quelle belle citation, le jeune Ineo s’ébouriffa légèrement éclaboussant par la même occasion son amante. Quoi de mieux que de commencer le week end par une douche partagée ? Enfilant son jean, le jeune coréen saisit sa serviette qu’il posa sur son épaule nu avant de s’avancer vers le miroir des bains masculins. Un léger sourire s’est dessiné sur ses lèvres et c’est tout en haussant les épaules que l’Ineo fait signe à son « amante » de s’en aller. Oui, il aime sa compagnie, mais seulement le temps de se satisfaire car avouons que bien qu’elle soit belle , la petite n’est pas très futée et ça, ça ne passe pas avec Ho Young alors la jeune femme ne pourra que se contenter d’une aventure avec lui qu’elle le désire ou non.

Expirant une bouffée d’air, le jeune coréen entreprit de sortir des bains masculins, à cette heure ci les étudiants n’étaient pas bien nombreux dans les couloirs ce pourquoi le jeune Ineo se permit d’y divaguer torse nu. Qu’allait-il bien pouvoir faire pour s’occuper ? Aller voir ses amantes ? Non, elles avaient tendances à se la jouer trop sentimental ces derniers temps et il n’était pas d’humeur à se la jouer sérieux non bien au contraire, il avait une atroce envie de s’amuser et une seule personne pourrait le faire rire. Son meilleure ami, beaucoup les aurait imaginé ennemis car il fallait avouer qu’ils étaient l’opposé l’un de l’autre , un Yunikon et un Ineo , un jeune homme adorable et un vrai démon toutefois peu de personnes les connaissaient réellement ainsi Jung Soo était le seul à connaitre Ho Young tel qu’il était. Jeune homme meurtri par le décès de sa petite amie moldue, Ho Young avait eu pour seul soutien son meilleur ami, d’ailleurs qu’aurait-il fait sans lui ? Il aurait surement mis fin à ses jours, d’ailleurs ce n’était pas faute d’avoir essayé mais il semblait que le jeune Yunikon s’était mis en tête de l’en empêcher. Etouffant un juron, le jeune asiatique se rendit compte qu’il était arrivé à destination ou du moins devant la porte de la salle commune des Yunikon dont il ne se souvenait plus du mot de passe. «  Fuck ! » Jung Soo lui avait pourtant répété à maintes reprises le mot de passe mais impossible de retenir cette idiotie. Frappant de son poing la porte de la salle commune, l’Ineo ferma les yeux afin de réfléchir sur la probabilité qu’il puisse se souvenir du mot de passe.
« Pardon. » Sursautant et reculant soudainement , le jeune Ineo fixa l’élève qui l’avait dérangé dans sa réflexion, tiens peut-être qu’il était chanceux, du moins c’est-ce que pensait le jeune asiatique quand il vit la porte de la salle commune s’entrouvrir après que le jeune inconnus ai murmuré le mot de passe.

Se précipitant vers les dortoirs masculins des Yunikon sans faire attention aux jeunes étudiantes qui l‘interpellaient dans la salle commune, il s’arrêta devant la porte du dortoir afin de reprendre sa respiration, oh non il n’était pas fatigué d’avoir couru de la salle commune au dortoir mais cela était comme un tic, reprendre sa respiration pour paraitre calme et serein aux yeux d’autrui. Toquant légèrement à la porte, le jeune Ineo fut surpris de n’avoir aucune réponse si ce n’est le rire d’une jeune femme. Eclatant délicatement de rire, le jeune coréen passa la main dans ses cheveux, comme ça son meilleur ami fricoté avec une femme dans son propre dortoir en plein jour, bon l’Ineo n’avait rien a lui reprocher vu ce qu’il faisait dans les douches il y a de cela quelques minutes mais cela reste toutefois étonnant surtout en provenance de son meilleur ami. Entrouvrant la porte afin d’y glisser la tête sans toutefois se faire remarqué, Ho Young émit un hoquet de surprise en apercevant son meilleur ami juché sur sa harceleuse, oui vous avez bien comprit la jeune femme avait pris l’habitude de lui courir après en criant « Bisounours » dans tout Akiwa, bon cela ne dérangeait pas plus que ça le jeune Ineo puisqu’il s’agissait seulement de la cousine de Jung Soo cependant la situation présente était un petit peu trop troublante.

Ni une ni deux , le jeune coréen sauta sur le lit de son meilleur ami, évitant soigneusement de ne pas écraser Soo Rin. «  Alors comme ça on fricote sans moi ?  » Sans attendre une quelconque réponse de la part de ses amis , l’Ineo saisit un coussin qu’il abattit violemment sur la tête de son meilleur ami. Tiens prend ça, espèce de Yunikon incestueux. Soo Rin était désormais sur son dos en train de le chatouiller pendant qu’il se débattait tout en cognant Jung Soo à coup de coussin. Personne ne le connaissait aussi joyeux que Jung Soo et Soo Rin ne le connaissaient, oui ils étaient surement les seuls à le connaitre ainsi. Qu’auraient pensée ses amantes en le voyant rire ainsi, car soyons franc, l’Ineo ne riait que très peu souvent de la sorte. De toute façon là maintenant , il s’en moquait complètement car Soo Rin lui avait piqué son coussin, le rendant inoffensif face à Jung Soo qui s’empressade l’attaquer sauvagement à coup de chatouilles. Se retournant vivement , le jeune Ineo se retrouva allongé sur son meilleur ami avec une Soo Rin toute décoiffée sur le ventre. «   Ha ha tu vas me le payer petite Yunikon » Puis il se mit à la chatouiller tout en restant allongé sur Jung Soo afin de l’empêcher de prendre la défense de la jeune Yunikon. Soo Rin laissa échapper un petit cri, tiens cela l’énervait tant que ça de ne pas avoir le dessus, l’Ineo jubilait pleinement.

Lorsque la porte s’entrouvrit , l’Ineo tenta d’apercevoir l’inconnus qui venait troubler leurs petit jeux , sans succès, les cheveux de Soo Rin lui cachant toute visibilité, toutefois il eu le temps d’apercevoir son coussin, enfin le coussin que lui avait volé Soo Rin, s’écraser sur le visage du nouveau venu. Autant dire que le jeune coréen n’avait jamais autant ris, se retournant vers son meilleur ami, il ne put retenir le fou rire qui avait fait son apparition et c’est tout en se tenant le ventre qu’il tenta de se contrôler. C’était peine perdu, puisque Jung Soo repartit de plus belle dans les chatouilles qu’il lui assenait tandis que l’inconnue sautait sur la jeune Soo Rin. Tout en se débattant , l’Ineo réussit à apercevoir la jeune inconnue, pas si inconnue que cela si vous voulez mon avis. Clignant des yeux tout en stoppant les chatouilles de son meilleur ami, Ho Young sauta hors du lit. Que faisait-elle là ? Manquait plus que ça, se retrouver face à l’une des rares femmes qui l’avait repoussée. Magnifique, bien sur qu’elle l’était, même les cheveux ébouriffés par Soo Rin toutefois la question n’était pas là. Que faisait cette blondie dans le dortoir de son meilleur ami ? Ah c’est ça, elle était intéressé par Jung Soo, autant avouer que l’Ineo avait un peu de mal à digérer la présence de la jeune Yongwang et encore plus à digérer la jalousie qui faisait surface en lui. Se tournant vers son meilleur ami qui le regardait avec étonnement, l’Ineo posa son regard sur blondie avant de s’adresser à elle avec arrogance.

« Tiens tiens, depuis quand blondie l’innocente s’incruste t’elle dans le dortoir des hommes ?  » 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

;you're never gonna catch tomorrow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
akiwa ::                                 | AKIWA | :: Deuxième Étage :: Salle commune des Yunikon-